Bientôt disponible !
Le numéro Hiver 2021

Les royaumes perdus des Moundbuilders

Effigy Pipe of Seated Male Figure Oklahoma, Spiro Site

CI-DESSUS: Fourneau de pipe à l'effigie d'un homme assis. 1100-1200 apr. J-C. Bauxite. Le Flore County, Oklahoma, Spiro Site. Photo: John Lamberton. © the Nelson-Atkins Museum of Art. 47-2-1

BIRMINGHAM—Il y a plus de mille ans, l’Alabama abri- tait la civilisation mississippienne, l’une des plus grandes et des plus importantes cultures amérindiennes ayant jamais existé. Cette ancienne civilisation, également connue sous le nom de « Moundbuilders », a créé un empire comparable à ceux des cultures aztèque, maya et inca, et a été à l’origine de certains des premiers monuments nord-américains construits par l’homme, à savoir d’énormes monticules de terre. Les Moundbuilders mississippiens ont également produit des œuvres d’art remarquables, notamment des bijoux, des poteries et des sculptures, des armes sophistiquées, etc.

Lost Realms of the Moundbuilders: Ancient Native Americans of the South and Midwest, au Birmingham Museum of Art du 9 octobre 2021 au 6 février 2022, explore l’archéologie et l’histoire fascinante des Moundbuilders mississippiens, leurs activités religieuses et cérémonielles, leurs pratiques agricoles et de chasse, leurs réseaux commerciaux et leurs centres sociaux, politiques et religieux très développés. L’exposition met en lumière les relations entre les sites cérémoniels historiques et d’autres communautés indigènes contemporaines d’Amérique du Nord et d’Amérique centrale, et montre comment les facteurs écologiques, en particulier le « petit âge de glace », qui s’est produit entre 1350 et 1650 après J.-C., ont pu entraîner le déclin et l’abandon des sites des Moundbuilders.

L’exposition présente 175 objets historiques provenant de quatre sites majeurs des Moundbuilders mississippiens : Les tumulus Spiro Mounds en Oklahoma, Moundville en Alabama, Etowah Mounds en Géorgie et Cahokia Mounds à East Saint Louis, Illinois. L’exposition présente également des œuvres d’art indigènes contemporaines qui relient l’art et le savoir-faire des peuples des Moundbuilders mississippiens à leurs descendants modernes. L’exposition, initialement intitulée Spiro and the Art of the Mississippian World, a été organisée par le National Cowboy & Western Heritage Museum et a été présentée dans cette institution au début de l’année.

A voir jusqu'au 6 février 2022

Birmingham Museum of Art

Raptor with Human Head Effigy Pipe Issaquena County, Mississippi, Esperanza Place

CI-DESSUS : Fourneau de pipe à l'effigie d'un rapace enserrant une tête humaine dans ses serres. 1200-1400 apr. J.-C. Pierre. Issaquena County, Mississippi, Esperanza Place. Gilcrease Museum, Tulsa, Oklahoma. GM 61.1206

Engraved Gorget with Spider and Cosmic Motif,

CI-DESSUS: Pectoral gravé de motifs d'araignée et d'étoiles, 1200-1450 apr. J.-C. Coquillage marin. Collection du Dr. John Rahhal
Haut de la page