Bientôt disponible !
Le numéro Hiver 2021

Jusqu’au bout du monde

Plain Indians Headdress

CI-DESSUS : Coiffe, Indiens des Plaines. Première moitié du XIXe siècle © Musée des Confluences, Lyon

LYON—Le musée des Confluences de Lyon poursuit son travail d’introspection avec une nouvelle exposition temporaire dédiée à la constitution de ses collections.

À l’affiche jusqu’au 8 mai 2022, Jusqu’au bout du monde, regards missionnaires s’intéresse aux pièces issues du dépôt des Œuvres pontificales missionnaires, reçu en 1979 et comptant quelque deux mille trois cents objets.

L’exposition s’appuie sur ce fonds et comprend également des prêts des Missions étrangères de Paris / Institut de recherche France-Asie et des Archives générales de la congrégation du Saint-Esprit. Dans les salles, une centaine d’objets usuels ou rituels du monde entier témoignent des pratiques culturelles des peuples dont ils sont issus et des préoccupations des près de trente-cinq missionnaires auxquels ils sont associés : des hommes, mais aussi beaucoup de femmes, comme l’exposition met un point d’honneur à le rappeler, partis de France au début du XIXe siècle pour évangéliser les peuples des contrées lointaines, et dont l’aventure humaine est contée au public à travers une sélection d’images et de documents d’archives, tout comme de récits incarnés par des comédiens et composés à partir de correspondances réelles. Témoignage des différents regards portés sur ces objets de culture matérielle, Jusqu’au bout du monde explore également la mission des musées et les enjeux liés à la conservation de ce patrimoine.

Musée des Confluences

Drum

CI-DESSUS : Tambour. Manitoba, Canada. XIXe siècle. Cuir, bois, textile, corde, fibres végétales, métal, pigments.

© musée des Confluences

tuamotu figure fangatau

CI-DESSUS : Sculpture zoomorphe niu mara ou kaha. Île de Fangatau, archipel des Tuamotu, Polynésie française. Milieu du XIXe siècle. Calcaire corallien. © musée des Confluences.

Haut de la page