Slide background
Slide background
Slide background

Frida Kahlo au de Young Museum

frida kahlo olmèque

CI-DESSUS : Nickolas Muray (Américain, Hongrois de naissance, 1892-1965), Frida avec une figurine olmèque, Coyoacán, 1939.
Impression carbone en couleur.

27,3 x 40 cm.

Fine Arts Museums de San Francisco, donation George et Marie Hecksher en l’honneur du dixième anniversaire du nouveau de Young Museum, 
inv. 2018.68.1.

À la mort de Frida Kahlo en 1954, les objets personnels de l’artiste – dont des bijoux, des vêtements et ses prothèses – furent mis à l’abri. Cinquante ans plus tard, ce « trésor » refit surface.

Les pièces qui le composent sont à présent visibles au de Young Museum dans le cadre de l’exposition Frida Kahlo: Appearances Can Be Deceiving (Frida Kahlo : les apparences peuvent être trompeuses). Cette présentation offre un nouveau regard sur cette artiste iconique et notamment sur la façon dont la politique, les questions de genre, de handicap et d’identité ont influé sur la vie, l’art et la créativité de Frida Kahlo.

Trente-quatre de ses dessins, peintures et une lithogravure dialoguent avec ses objets personnels : des photographies, des lettres, des bijoux, des produits de beauté, des objets médicaux et des costumes exceptionnels.

Cet ensemble hétéroclite est mis en regard d’une sélection de sculptures préhispaniques provenant de la collection des Fine Arts Museums de San Francisco.

Jusqu'au 7 février 2021

Pour plus d'informations:
de Young Museum San Francisco


CI-DESSUS : Chien se grattant la tête. Colima, Mexique.
IIIe siècle av. J.-C.
Terre cuite.
L. : 20,3 cm.
Fine Arts Museums de San Francisco, donation Lewis K. et Elizabeth M. Land, inv. 2009.1.10.

Haut de la page