« VISA et Mastercard ne fonctionnent pas pour le moment, nous vous conseillons d'utiliser Paypal et American express »
News: Filtrer par dates
Entre le...
...et le...
News: Filtrer par types
Expositions
Salons/foires
Conférences
Ventes publiques
Signatures
*Décocher les types à exclure
News: Filtrer par thèmes
Antiquités
Archéologie
Art aborigène
Art africain
Art amérindien
Art asiatique
Art du sud-est asiatique
Art esquimau
Art indonésien
Art océanien
Art précolombien
Art tribal
*Décocher les thèmes à exclure
News: Filtrer par lieu
*Entrer une localisation géographique (un continent, un pays, un état ou une ville)
News: Filtrer par mot-clé
*Entrer votre mot-clé ci-dessus

News à la une

.
A la une (8)
Tous (46)
Filtrer par...
  • Date
  • .
  • Type
  • .
  • Thème
  • .
  • Lieu
  • .
  • Mot-clé

"The Shape of Beauty" : Vente d'art africain, océanien et des Amériques

>> PREVIEW des lots phare à Sothebys Paris jusqu'au 30 mars. Le 14 mai 2018, Sotheby's présentera ses ventes de printemps d'art d'Afrique, d'Océanie et des Amériques à son siège de New York. Le point d’orgue sera une vente provenant d’un seul propriétaire avec une partie de la collection d’Howard et Saretta Barnet, qui a fait l'objet de nombreuses ventes spécialisées. Celle-ci propose une quarantaine de lots provenant de leur collection d'art africain, océanien, précolombien et amérindien, ainsi que des antiquités classiques et du Proche-Orient, tous cohérents dans leur beauté et leur signification. En outre, la collection Barnet englobe l'art contemporain, les peintures classiques, les dessins et les gravures, tous liés par un sens de l'harmonie et une cohérence esthétique, dans lequel chaque objet était en dialogue avec les autres. Les oeuvres phare comprennent une figure de gardien de reliquaire fang-mvai attribuée au maître de Ntem, une sculpture d'ivoire okvik et un fragment célèbre de masque de jade olmèque. Une vente d'objets d'art d'Afrique, d'Océanie et des Amériques de différents propriétaires suivra. Le volet Amériques inclura à la fois l'art amérindien et l'art précolombien. Il proposera des oeuvres jamais présentées de la collection Edwin et Cherie Silver, ainsi que d’importantes oeuvres provenant de collections européennes et américaines.

Arts lointains si proches dans le regard de Silvia Bächli

Arts lointains si proches dans le regard de Silvia Bächli

Du 20 Mars 2018 au 28 Oct 2018

Cette exposition fait dialoguer des oeuvres du musée suisse avec celles de l’artiste contemporaine Silvia Bächli, commissaire de l’exposition. Conçue comme un jeu créatif avec l’équipe du musée, le visiteur peut y découvrir seize gouaches sur papier de Silvia Bächli et une soixantaine d’objets provenant des collections du musée, qu’elle a elle-même sélectionnés. En plus de capter l’attention de visiteurs intéressés par l’art contemporain sur des oeuvres d’art non-occidental, l’idée est de susciter une réflexion sur la forme, le statut et la fonction attribués aux oeuvres ou aux objets d’art, qu’ils soient d’ici ou d’ailleurs. Ainsi, les formes des masques, statuettes, vases ou boucliers du musée Barbier-Mueller répondent formellement aux mouvements et aux traits de l’artiste suisse. Des formes inattendues naissent de ces rencontres esthétiques. Enfin, le rôle de chaque acteur dans la transformation de l’objet en oeuvre d’art est détaillé dans le catalogue accompagnant l’exposition : celui de l’expert, du marchand, de l’anthropologue, du collectionneur, du conservateur et du scénographe.

Cabinet de curiosités à la galerie Alain Bovis

Cabinet de curiosités à la galerie Alain Bovis

Du 11 Avr 2018 au 19 Mai 2018

Le 11 avril prochain, la galerie Alain Bovis nous invite au vernissage de sa nouvelle exposition "Cabinet de curiosités". Parmi les merveilles exposées figurent une boîte Kuodo destinée à contenir de la poudre d'or, un porte-crânes Iatmul du Moyen Sépik ou encore une dague rituelle Phurbu du Tibet. A l'occasion de Paris Tribal qui se déroulera dans le quartier Saint-Germain-des-Prés du 11 au 15 avril, la galerie Alain Bovis invite Michel Thieme d'Amsterdam. L'exposition se poursuivra jusqu'au 19 mai.

Culture et art des Seminoles

Culture et art des Seminoles

Du 22 Mars 2018 au 08 Juill 2018

Contrairement aux Tequesta ou même à leurs ancêtres les Creeks, les Séminoles de Floride ne sont pas un peuple particulièrement ancien. Ils ont émergé de divers groupes amérindiens ayant migré vers le Sud pour rejoindre les Everglades il y a environ deux siècles. Ils sont à l’image du sud de la Floride, d’ascendance métissée et multiculturelle. Les Séminoles ont développé leur culture unique dans un environnement extrême, la River of Grass, et sont restés farouchement indépendants. C’est la seule tribu autochtone à n’avoir jamais signé une quelconque traité avec le gouvernement des États-Unis. "Enduring Beauty: Seminole Art and Culture" à l'Orlando museum of Art présentera des ornements traditionnels et des objets d’artisanat produits par les Séminoles du début du XIXe siècle au milieu du XXe siècle, mis en évidence par d’anciennes peintures, lithographies et photos qui documentent des individus, des familles et le mode de vie séminole au cours des deux derniers siècles. Puisant dans la collection d’I. S. K. Reeves V et Sara W. Reeves, l’exposition comprend des sacs en bandoulière brodés et perlés, des mocassins, des écharpes et des jambières, des chemises et vestes d’hommes, ainsi que des jupes et capes de femmes, toutes ornées de motifs traditionnels appliqués, brodés et en patchwork, des colliers de perles, des paniers et des poupées costumées. Plus d'infos sur : www.omart.org.

Face à face

Face à face

Du 10 Mars 2018 au 10 Mars 2019

Une nouvelle exposition est à l’affiche au Phoebe A. Hearst Museum of Anthropology à partir du 10 mars 2018. Elle s’articule autour de deux questions : pourquoi et comment les artisans traditionnels du monde représentent-ils si souvent le visage humain ? Comment les gens réagissent-ils face à ces visages ? "Face to Face: Looking at Objects That Look at You" y répond en s’appuyant sur un large éventail d’objets issus de la vaste collection du musée. Des masques-casques d’Afrique de l’Ouest et des sculptures romaines illustrent diverses conceptions du visage "idéal", tandis que des tabatières du Japon et d’anciens vases-portraits du Pérou interrogent la signification d’une expression faciale. L’association de figurines en bambou chinoises et de portraits de Papouans-Néo-Guinéens réalisés par Caroline Mytinger souligne le contraste entre la manière de représenter ses semblables et celle de personnes d’une autre culture. Parfaitement d’actualité, cette exposition stimule la pensée critique, abordant des thèmes majeurs comme les stéréotypes, la représentation et la déformation, ainsi que les jugements. Elle est l’oeuvre de l’équipe du Hearst, en collaboration avec quatorze étudiants de l’UC Berkeley.

"Toi Art"

Du 17 Mars 2018 au 17 Mars 2019

Vingt ans après sa création, le musée de Nouvelle-Zélande ("Te Papa Tongarewa") inaugure une nouvelle galerie baptisée "Toi Art". L’une des quatre expositions qui y prend place, "Tūrangawaewae : Art et Nouvelle-Zélande", rassemble près de cent pièces datant du XVIIIe siècle à nos jours tirées de la collection nationale du musée, ainsi que des oeuvres d’artistes contemporains maoris et du Pacifique. "Qui sont les Néo-Zélandais, d’où viennent-ils en tant qu’individus, Néo-Zélandais ou nation ?" est la question en toile de fond. L’événement questionne les notions d’appartenance à cette terre et offre différentes visions de la façon dont l’art peut aider les Néo-Zélandais à trouver une place. "Tūrangawaewae" désigne les lieux, les communautés et les idées qui sont porteurs d’un sentiment d’appartenance. Par le biais de peintures, sculptures et photographies, l’exposition explore les questions de l’art, de l’identité et de l’échange interculturel. De nombreux artistes néo-zélandais y sont représentés, tels que Rita Angus, Colin McCahon, Shane Cotton, Gottfried Lindauer, Len Lye ou Robyn Kahukiwa.

Royaumes dorés au Metropolitan

Royaumes dorés au Metropolitan

Du 28 Févr 2018 au 28 Mai 2018

Cette grande exposition de prêts internationaux au Metropolitan explorera l’idée de luxe dans les Amériques précolombiennes, particulièrement du point de vue des associations entre matériaux et significations, à partir d’environ 1000 av. J.-C. jusqu’à l’arrivée des Européens au début du XVIe siècle. Intitulée "Golden Kingdoms: Luxury and Legacy in the Ancient Americas", elle retracera le développement de la métallurgie dans les Andes et son expansion vers le nord au Mexique. Contrairement à d’autres parties du monde, les anciens Américains n’ont pas initialement utilisé le métal pour des armes, des outils ou des pièces de monnaie, mais pour des objets de rituel et d’ornement, qui ont donné naissance à des oeuvres d’une créativité extraordinaire. En plus des objets en or et en argent, l’exposition mettra en vedette des oeuvres d’art en coquillage, en jade et en textile, matériaux qui auraient été considérés comme encore plus précieux que les métaux nobles. L’exposition jettera une lumière nouvelle sur les plus précieuses oeuvres d’art des anciennes Amériques et fournira de nouvelles façons de penser à propos des matériaux, du luxe et des arts visuels.

Peintures des lointains

Peintures des lointains

Du 30 Janv 2018 au 06 Janv 2019

Oser regarder pour interroger, tel aurait pu être le sous-titre de l’exposition Peintures des lointains produite par le musée du quai Branly – Jacques Chirac, que les visiteurs peuvent admirer en Mezzanine Ouest depuis le 30 janvier dernier et jusqu’au 6 janvier 2019. Conçue par Sarah Ligner, responsable depuis 2015 de l’unité patrimoniale Mondialisation historique et contemporaine du musée, elle met à l’honneur pour la première fois la collection de peintures du musée en présentant près de deux cents vingt toiles et oeuvres graphiques parmi les cinq cents oeuvres créées entre la fi n du XVIIIe et le milieu du XXe siècle qui constituent ce fonds encore fort méconnu du public bien qu’il comprenne des créations d’artistes aussi consacrés que Paul Gauguin, Henri Matisse ou encore Émile Bernard, parmi bien d’autres.

Voir toutes les news récentes (46 elem.)