News: Filtrer par dates
Entre le...
...et le...
News: Filtrer par types
Expositions
Salons/foires
Conférences
Ventes publiques
Signatures
*Décocher les types à exclure
News: Filtrer par thèmes
Antiquités
Archéologie
Art aborigène
Art africain
Art amérindien
Art asiatique
Art du sud-est asiatique
Art esquimau
Art indonésien
Art océanien
Art précolombien
Art tribal
*Décocher les thèmes à exclure
News: Filtrer par lieu
*Entrer une localisation géographique (un continent, un pays, un état ou une ville)
News: Filtrer par mot-clé
*Entrer votre mot-clé ci-dessus

News à la une

A la une (8)
Tous (27)
Filtrer par...
  • Date
  • .
  • Type
  • .
  • Thème
  • .
  • Lieu
  • .
  • Mot-clé
Vente Millon:

Vente Millon: "Regards croisés de trois collectionneurs européens".

Du 20 Mai 2019 au 21 Mai 2019

Millon n’a de cesse d’enchaîner les ventes d’arts premiers, la dernière datant du mois dernier, de faire danser les enchères pour le bonheur de petits et grands collectionneurs. Le 21 Mai, rue de Rossini, la maison de vente proposera « regards croisés de trois collectionneurs », et dispersera les collections de Roland Hartmann, d’Emmanuel Pierrat, et du Musée de Saint-Cyprien. Le docteur Roland Hartmann, grand antiquaire de livres anciens était également secrètement amoureux de l’Afrique subsaharienne et notamment de la région du Nigeria, cette vente est l’occasion de révéler une part demeurée cachée de sa personnalité à travers cette collection acquise en partie en Suisse, auprès du marchand et galeriste René David. Emmanuel Pierrat, figure incontournable du barreau de Paris, brillant défenseur de la propriété intellectuelle, du droit d’auteur, féru d’arts premiers, collectionne depuis des années avec addiction. Une attraction irrésistible pour la magie et le pouvoir indicible des fétiches plus particulièrement « moi qui suis cartésien, athée, anticlérical même, je suis allé chercher les objets non seulement d’art religieux mais qui relèvent de sa part la plus sombre: les vaudous. Les fétiches sont des mondes. » Sa collection des lots 295 à 372. Du Musée Saint Cyprien, le masque Punu (Lot 246), rehaussé de kaolin, aux yeux mi-clos, fendus, étirés, accentués par de fines arcades sourcilières noires dessinées en léger relief et arquées, présente des traits asiatiques et une profonde sérénité. Un masque Baoulé (Lot 265), dont le visage est finement orné d’une belle série de scarifications travaillées soigneusement en moyen relief. Le catalogue est disponible en ligne via le lien suivant : http://catalogue.gazette-drouot.com/pdf/61/96918/plaquette.pdf?id=96918&cp=61 Les lots seront exposés le lundi 20 mai de 10h à 19h et le mardi 21 mai de 10h30 à 12h. Les enchères se tiendront le mardi 21 à 14h.

Binoche & Giquello: Vente d'une importante collection américaine d'art précolombien

Binoche & Giquello: Vente d'une importante collection américaine d'art précolombien

Du 05 Juin 2019 au 06 Juin 2019

Le six juin prochain, la maison de vente Binoche et Giquello, offrira aux enchères une importante collection américaine d’art précolombien. Cette exceptionnelle collection d’une qualité remarquable réunit des objets d'Amérique du Sud, d'Amérique centrale et de Mésopotamie. Des chefs d’oeuvres aux provenances prestigieuses, qui furent pour certains prêtés aux plus grands musées pour des expositions de renommées, parmi eux: le Metropolitan Museum of Art, le Brooklyn Museum of Art. Ces oeuvres empreintes et témoins sublimes du passé ont, outre la force d’avoir perduré, celle d’être intemporelles, à travers leurs lignes, leurs courbes épurées elles sont incroyablement et indéniablement contemporaines. Parmi elles, une superbe stèle anthropo-zoomorphe grise, de la culture Valdivia Sud de l’équateur (3200-1500 av.JC) (Lot 6), présentant un savant jeu de reliefs et de géométries des formes, gravées, creusées qui ornent et animent la stèle de vitalité, ses traits ainsi révélés. De la culture Mochica, un masque funéraire, du Nord Pérou (Lot 14), et un très rare masque funéraire Mochia en bois rehaussé de pigments rouges, tout aussi imposant qu’impressionnant (Lot 15), (vendus chez Sotheby’s en 1992 23 novembre lot 12). De la culture Olmèque: un sublime masque anthropomorphe Las Lagunas, xochipala, de l’État du Guerrero, Mexique (Lot 28). Un personnage debout de la région puebla (Lot 31) animé d’une prestance incroyable forte et émouvante à la fois, les jambes et les bras ont disparu. Le mouvement du buste, de la cage thoracique légèrement rentrée lui confèrent une inspiration, une vitalité, les pectoraux et les clavicules en léger relief accentuent à la fois le mouvement et l’expressivité du visage en avant. Les yeux évidés, étirés sont mis en valeur par des paupières finement incisées reprenant avec subtilité le contour de l’oeil. Les arcades sourcilières traitées en léger relief dans la jade, rejoignent avec finesse la naissance de l’arête nasale. La bouche aux lèvres saillantes fait une moue qui lui confère toute son originalité. Une oeuvre d’une prouesse technique magistrale aux traits expressifs et fascinants. Les lots seront exposés le mercredi 5 juin de 11h à 18h et le jeudi 6 juin de 11h à 14h.

Première exposition d’oeuvres d’art réalisées par des femmes autochtones

Première exposition d’oeuvres d’art réalisées par des femmes autochtones

Du 02 Juin 2019 au 18 Août 2019

Les femmes ont longtemps été la force créatrice de l’art amérindien. Hearts of People: Native Women Artists, présenté au Minneapolis Institute of Arts du 2 juin au 18 août, sera la première exposition d’oeuvres d’art réalisées par des femmes autochtones. Il célébrera les réalisations de plus de cent quinze artistes des États-Unis et du Canada sur une période de plus de mille ans. Leurs triomphes - de la poterie aux textiles et à la peinture en passant par les portraits photographiques et un brillant El Camino - révèlent une innovation et une maîtrise technique étonnantes. Les organisateurs sont Jill Ahlberg Yohe et Teri Greeves, en collaboration avec un conseil consultatif d’exposition autochtone, un panel de vingt-et-une artistes autochtones et d’universitaires autochtones et non autochtones de toute l’Amérique du Nord, qui ont fourni des informations provenant d’un grand nombre de pays à chaque étape du processus de commissariat d’exposition. Elle est présentée par la Shakoppe Mdewakanton Sioux Community.

Retour de trésors Alutiiq

Retour de trésors Alutiiq

Du 09 Juill 2018 au 01 Avr 2023

Le 9 juillet dernier, le Alutiiq Museum célébrait l’arrivée d’une livraison toute particulière : tout droit venus du musée de Boulogne-sur-Mer, deux masques cérémoniaux Kodiak Alutiiq de la collection Alphonse Pinart (XIXe siècle) font leur retour sur leur terre natale. Un retour à la terre qui fait partie d’un partenariat d’échanges culturels entre les deux pays : deux masques similaires partent pour la France pour un prêt de cinq ans. Une belle histoire de reconnaissance culturelle et de partage. Les masques seront exposés jusqu’en avril 2023.

S’engager dans l’art africain: la Collection Horn

S’engager dans l’art africain: la Collection Horn

Du 27 Janv 2019 au 26 Mai 2019

Le Dr Robert Horn a commencé à collectionner l’art africain il y a plus de cinquante ans. Sa collection couvre plus de soixante cultures africaines, principalement d’Afrique occidentale et centrale, et comprend des masques ainsi que des figurines représentant des messages spirituels, sociaux et cérémoniels divers. Engaging African Art: Highlights from the Horn Collection, à l’affiche au Flint Institute of Arts jusqu’au 26 mai 2019, illustre la qualité et la diversité de cette collection, tout en témoignant de la grande diversité des expressions visuelles et des cultures africaines.

Kini ke Kua: Images Transformatives

Kini ke Kua: Images Transformatives

Du 16 Févr 2019 au 02 Sept 2019

Le Bernice Pauahi Bishop Museum présente Kini ke Kua: Transformative Images, une exposition qui explore les relations entre les ki’i (images) et les gens. Des sculptures aux photographies en passant par des interprétations contemporaines, l’exposition présente une installation multiforme de ces images de la collection du Bishop, ainsi que de l’art et des pratiques autochtones contemporaines. Elle est visible jusqu’au 2 septembre 2019. Les ki’i sont une pierre angulaire de la spiritualité hawaïenne et peuvent prendre de nombreuses formes. Fabriqués à partir de bois, de pierre et d’autres matériaux naturels, les ki’i deviennent des incarnations de la divinité, des représentations d’akua (dieux) et de ‘aumakua (gardiens personnels ou familiaux). Cette exposition explore comment les relations entre les ki’i et les gens peuvent changer et comment et pourquoi certains de ces changements se sont produits. Au centre de l’exposition figure un ki’i ayant longtemps appartenu à la collection Vérité, récemment offert au Bishop Museum par le président- directeur général de Salesforce, Marc Benioff, et son épouse, Lynne.

Art du Suriname à Zurich

Art du Suriname à Zurich

Du 01 Juill 2018 au 16 Juin 2019

Heinrich Harrer est principalement connu pour ses talents d’alpiniste, mais, féru de grands voyages, parmi lesquels on dénombre la Nouvelle-Guinée, le Brésil, le Suriname et l’Asie, il fut aussi collectionneur et explorateur et amassa près de mille cinq cents objets des plus divers, mais tous témoins vivaces des peuples qui les ont fabriqués, autant que de la vie de leur acquéreur, à qui le Musée de l’université de Zurich, qui en a hérité, rend hommage. Harrer collecta minutieusement ses objets : documenté, chacun d’eux a sa photo, son entrée dans un journal, et souvent, il est accompagné d’un petit fi lm. Une importante collection d’objets du Suriname datée de 1966 clôture l’exposition. Acquis à Samakaa dans un territoire reculé de l’occupation hollandaise, ces objets de la vie quotidienne témoignent de l’histoire mouvementée de leur peuple.

"Sous un autre jour" au Musée d’Anthropologie de l'Université de Colombie-Britannique

Du 22 Juin 2017 au 03 Juin 2019

Cette exposition inaugurale célèbre l’ouverture au Musée d’Anthropologie de l'Université de Colombie-Britannique, à Vancouver, d’une nouvelle galerie dédiée aux arts amérindiens de la côte du Nord-Ouest de l’Amérique. Plus de 110 oeuvres d’art historiques aborigènes particulièrement abouties y sont présentées sous un jour nouveau. "In a Different Light: Reflecting on Northwest Coast Art" marque aussi le retour de nombreux objets en Colombie-Britannique qui, depuis le XIXe siècle, sont passés de musées en collections privées, hors de leur communauté. Cette exposition vise à leur redonner une histoire, à travers le regard d’artistes et de membres des Premières Nations et à permettre à ces peuples de se reconnecter à leurs origines. Transcendant l’idée même d’art ou d’artisanat, ces objets offrent de précieuses informations sur les liens entre les Amérindiens et leurs terres. L’exposition met en lumière leur compréhension du monde, ainsi que toute la créativité et l’inventivité dont ils faisaient preuve.

Voir toutes les news récentes (27 elem.)