News: Filtrer par dates
Entre le...
...et le...
News: Filtrer par types
Expositions
Salons/foires
Conférences
Ventes publiques
Signatures
*Décocher les types à exclure
News: Filtrer par thèmes
Antiquités
Archéologie
Art aborigène
Art africain
Art amérindien
Art asiatique
Art du sud-est asiatique
Art esquimau
Art indonésien
Art océanien
Art précolombien
Art tribal
*Décocher les thèmes à exclure
News: Filtrer par lieu
*Entrer une localisation géographique (un continent, un pays, un état ou une ville)
News: Filtrer par mot-clé
*Entrer votre mot-clé ci-dessus

News à la une

A la une (8)
Tous (42)
Filtrer par...
  • Date
  • .
  • Type
  • .
  • Thème
  • .
  • Lieu
  • .
  • Mot-clé
Winter Bruneaf 2018

Winter Bruneaf 2018

Du 24 Janv 2018 au 28 Janv 2018

Les amateurs le savent bien, les galeries d’art tribal du Sablon défi ent depuis 2011 le calme de la période hivernale avec Winter BRUNEAF : une manifestation rassemblant une trentaine d’exposants belges et étrangers, désireux de rencontres et d’échanges, toujours fructueux, avec les collectionneurs. Cette année, les dates retenues pour l’événement sont du 24 au 28 janvier 2018. Pas d’exposition thématique annoncée mais assurément des accrochages sensibles et intéressants proposés par l’ensemble des participants de cette édition 2018 de Winter BRUNEAF, dont nous vous invitons à consulter la liste sur le site désormais relooké de cette association de marchands à l’origine des événements de janvier et de juin.

Brussels Art Fair (BRAFA) 2018

Brussels Art Fair (BRAFA) 2018

Du 27 Janv 2018 au 04 Févr 2018

Salon d’excellence d’art et d’antiquités, la Brussels Art Fair se tiendra du 27 janvier au 4 février 2018 sur l’emblématique site de Tour & Taxis. Depuis plusieurs éditions déjà, la BRAFA s’est imposée comme le salon généraliste accueillant le plus grand nombre d’exposants spécialisés dans les arts tribaux, et cette tendance s’est encore accrue en 2018 avec quinze galeries recensées sur le site du salon dans la catégorie « arts primitifs et précolombien ». Didier Claes présente une typologie d’objets peu commune sur le marché de l’art haut de gamme : les masques d’initiation yaka de RDC. Jacques Germain présentera un focus sur les arts de la Côte d’Ivoire dont des sculptures senufo, bété ou encore anyi. Initiative singulière, les galeries Philippe Ratton et Lucas Ratton participeront à la BRAFA avec un stand unique, conçu comme à hommage à la famille Ratton, dont ils incarnent respectivement la deuxième et la troisième génération. Guilhem Monatgut honorera cette première participation avec une vingtaine de pièces majeures d’art africain parmi lesquelles un masque kwele du Gabon et des sculptures dogon. C'est donc bien une très belle édition qui nous attend.

Vente d'art d'Afrique, du Pacifique et des Amériques

Vente d'art d'Afrique, du Pacifique et des Amériques

Le 31 Janv 2018

Forte de plus de 170 ans d'expérience, la maison de ventes aux enchères Lempertz commence l'année en beauté. Son bureau de Bruxelles, spécialisé dans les ventes d'art africain et océanien, organise une vente ce 31 janvier 2018 à 14h dans la capitale belge. Entre autres objets d'exception d'origines diverses, cette vacation comptera des oeuvres d'une collection privée néerlandaise, des masques de Côte d'Ivoire de la collection Charles Hug et des oeuvres de la collection Frans et Betty Voss (dont une statue d'une femme Yoruba estimée entre 30 000 et 50 000 euros). Les objets proviendront aussi bien du Brésil, de République démocratique du Congo ou du Mali, que de Papouasie-Nouvelle-Guinée, d'Indonésie ou des Philippines. Les acheteurs les plus pressés pourront découvrir les 362 lots lors des avant-premières le mercredi 24 janvier, le samedi 27 janvier (10h-18h), le dimanche 28 janvier (11h-17h), le lundi 29 janvier et le mardi 30 janvier (10h-18h). Un catalogue richement illustré est disponible à la demande. Adresse du jour : 6 Rue du Grand Cerf, 1000 Bruxelles. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à contacter le bureau de Bruxelles au +32 2 514 05 86 ou brussel@lempertz.com

Coco Fronsac. Le cabinet des merveilles

Coco Fronsac. Le cabinet des merveilles

Du 02 Déc 2017 au 28 Janv 2018

Depuis plus de 30 ans, Coco Fronsac arpente les marchés aux puces en quête de portraits photographiques de la fin du 19ème et du début du 20ème. Coco Fronsac leur redonne la vie en dessinant ou peignant directement sur la photo, des masques d'art océanien, africain ou encore Yup'Ik. La plupart de ces masques ont existé et appartenu à des artistes et des collectionneurs. Du 2 décembre au 28 janvier l'Espace Gainville d’Aulnay-sous-Bois (Nord Est de Paris) expose des photographies peintes originales, des reproductions d’oeuvres agrandies, des objets personnels de l'artiste, des moulages, des ex-votos ou encore des vidéos.

NASCA. PEROU

NASCA. PEROU

Du 24 Nov 2017 au 15 Avr 2018

La civilisation Nazca fascine le monde depuis sa découverte au début du XXe siècle. Ses géoglyphes, ses aqueducs, ses textiles et ses céramiques polychromes à motifs zoomorphes passionnent aujourd'hui encore les archéologues. "Nazca. Pérou - À la recherche de traces dans le désert" retrace l'histoire de ce peuple pré-incaïque du sud du Pérou et fait découvrir aux visiteurs différents aspects de sa vie et sa survie dans la région, comme ses techniques, ses rituels mortuaires ou sa mythologie. Parmi les trois cents objets exposés figure un ensemble inédit de cinq textiles découverts par l’archéologue Guiseppe Orefici à Cahuachi, un important centre cérémoniel nazca. L'exposition aborde également l’influence des textiles précolombiens dans la céramique et l’art moderne, à travers un aperçu du travail de l’artiste Elena Izcue.

Les Mentawai d'Indonésie

Les Mentawai d'Indonésie

Du 20 Oct 2017 au 27 Mai 2018

Cette exposition a vu le jour grâce à un don récent d'une partie de la collection de l'anthropologue Reimar Schefold au Museum Volkenkunde (https://volkenkunde.nl) de l’université de Leyde, où il a enseigné l’anthropologie culturelle et la sociologie de l’Indonésie. Les visiteurs peuvent y découvrir les traditions anciennes et la culture contemporaine de l’un des peuples indigènes les mieux préservés au monde: les Mentawai. Ce peuple vit depuis des siècles sur les îles de l’archipel de Mentawai, situé à environ 150 km au large de la côte ouest de l’île indonésienne de Sumatra. Leurs croyances religieuses continuent de façonner leurs pensées et leurs actes. Animistes, ils croient que tout dans la nature, y compris les végétaux et les objets, possède une essence spirituelle et mérite d’être traité avec respect. Il en découle un principe de vie simple et en harmonie avec l’environnement. L’exposition s’intéresse en particulier à la manière dont les traditions perpétuent leurs valeurs. Dans quelle mesure les Mentawai souhaitent-ils s’inscrire dans la mondialisation ? Les traditions anciennes peuvent-elles cohabiter avec un mode de vie moderne ? Elle coïncide avec la publication du livre de Reimar Schefold "Toys for the Souls: Life and Art on the Mentawai Islands" (http://www.tribalartmagazine.com/fischbacher/art-books/?a=view&id=382&lang=fr). Vous souhaitez en savoir plus ? Découvrez dans Tribal Art Magazine 85 l'interview exclusive de Reimar Schefold.

Oceania - Voyages dans l’immensité

Oceania - Voyages dans l’immensité

Du 26 Oct 2017 au 29 Avr 2018

Plongez dans l’inconnu et embarquez pour un voyage de l’autre côté de la Terre... en Océanie ! Cette exposition vous emmène sur les traces des premiers habitants de ce fascinant continent, puis sur celles des explorateurs du XVIIIe siècle. À l’honneur : les collections océaniennes des Musées royaux d’Art et d’Histoire et du Musée royal de l’Afrique centrale. En tout, l'événement rassemble deux cents objets provenant des quatre coins d’Océanie, ainsi que des cartes et mappemondes anciennes, des maquettes de bateaux et des archives. Elle aborde aussi le travail de l’artiste-plasticien tahitien Jean-Paul Forest. Maître du land art ou de la création artistique en milieu naturel, ce dernier sculpte notamment la pierre et le bois. Son oeuvre questionne nos rapports à la matérialité du monde. "Oceania – Voyages dans l’immensité" a été conçue par l’archéologue belge Nicolas Cauwe, connu pour ses fouilles archéologiques à l’Île de Pâques et auteur du livre "Île de Pâques, le grand tabou : dix années de fouilles reconstruisent son histoire".
Tribal Art magazine est partenaire de l'exposition.

Art aborigène. Territoires de Rêves

Art aborigène. Territoires de Rêves

Du 01 Déc 2017 au 20 Mai 2018

Cette exposition met à l’honneur l’art aborigène contemporain. Elle présente plus de cent oeuvres, pour la plupart issues de la collection Bérengère Primat. Elle illustre toute la diversité, la richesse et la vitalité de cet art qui trouve ses racines dans une culture âgée de soixante-cinq mille ans, mais qui n’a acquis ses lettres de noblesse dans la sphère de l’art occidental que dans les années 1970. L’art aborigène soulève de nombreuses questions ethnographiques, artistiques, politiques ou écologiques, à l’image du travail des tisseurs de Ghost Nets. Ces artistes des îles du détroit de Torres créent des oeuvres à partir de filets de pêche synthétiques perdus ou abandonnés en mer et qui détruisent le fragile écosystème marin dont leur communauté dépend. Depuis la nuit des temps, les artistes aborigènes représentent le Rêve et les voyages créateurs des ancêtres du Rêve, base de la loi des hommes. Ces thèmes, ainsi que celui du lien réciproque entre les hommes et la terre (et la mer) servent de fil conducteur à l’exposition. Celle-ci s’articule en cinq parties : le territoire du Rêve, la terre d'Arnhem et ses oeuvres sur écorce, l’art des déserts australiens et l’école de Papunya Tula, l’art du Kimberley − où se retrouve souvent le Serpent Arc-en-ciel, symbole de fertilité − et l’art des « filets fantômes » (évoqué plus haut). Le visiteur découvre ainsi un art qui, s’il est immémorial, a su se renouveler en intégrant de nouvelles techniques, tout en conservant sa puissance spirituelle unique.

Voir toutes les news récentes (42 elem.)