Le numéro Hiver 2021
vient de sortir

Sur la piste de l'éléphant ... et celle d'Abou Ballas De l'usage des repose-tête en Afrique, de la préhistoire jusqu'à nos jours

On the Trail of the Elephant ... and that of Abu Ballas Agrandir l'image

Sur la piste de l'éléphant ... et celle d'Abou Ballas

110,00 €

ou

Par Claude-Henri Pirat

Publié en anglais et en français - édition bilingue
Relié, 24 x 30 cm
296 pages
Plus de 800 illustrations et cartes.

Disponible

En savoir plus

Le besoin d'oreiller, de repose-tête, d'appui-nuque, est l'un des plus universellement répandu dans l'espèce humaine comme l'est celui de disposer d'un siège.

S'ils ne sont pas une invention exclusivement africaine, les repose-tête sculptés les plus anciens connus n'en viennent pas moins de l'Afrique et, pour la plupart, de l'Egypte des Pharaons.

Leur usage est attesté dès la préhistoire au Sahara néolithique et il y a de nombreux siècles, en Afrique de l'ouest, du centre et du sud. Il a perduré jusqu'au début du XXe siècle dans les régions de savanes et de forêts tout au long des côtes du Golfe de Guinée, dans les bassins du Congo et du Zambèze et, jusqu'à nos jours, dans la Corne de l'Afrique du côté de la vallée de l'Omo et de la mer de Jade.

Dans cet ouvrage, l'auteur, Claude-Henri Pirat, se propose de nous en raconter l'histoire, qui  s'étale sur plusieurs millénaires. L'occasion pour lui de s'inviter dans les controverses qui, depuis plus d'un siècle, animent le monde des égyptologues et des historiens de l'Afrique, à propos des relations et des liens qui ont existé entre l'Egypte ancienne et l'Afrique noire.

Il s'attache par ailleurs, quant à l'utilisation effective de ces magnifiques objets, à faire tomber quelques idées reçues.

L'auteur illustre son propos par une exceptionnelle sélection d'exemplaires choisis dans les plus belles collections publiques et privées.

Pirat - appui-nuque repose-têtePirat - appui-nuque repose-têtePirat - appui-nuque repose-têtePirat - appui-nuque repose-tête

Haut de la page