« VISA et Mastercard ne fonctionnent pas pour le moment, nous vous conseillons d'utiliser Paypal et American express »
News: Filtrer par dates
Entre le...
...et le...
News: Filtrer par types
Expositions
Salons/foires
Conférences
Ventes publiques
Signatures
*Décocher les types à exclure
News: Filtrer par thèmes
Antiquités
Archéologie
Art aborigène
Art africain
Art amérindien
Art asiatique
Art du sud-est asiatique
Art esquimau
Art indonésien
Art océanien
Art précolombien
Art tribal
*Décocher les thèmes à exclure
News: Filtrer par lieu
*Entrer une localisation géographique (un continent, un pays, un état ou une ville)
News: Filtrer par mot-clé
*Entrer votre mot-clé ci-dessus

News récentes

.
Tous (46)
A la une (8)
Filtrer par...
  • Date
  • .
  • Type
  • .
  • Thème
  • .
  • Lieu
  • .
  • Mot-clé
Pierre Dartevelle, 50 ans de collection

Pierre Dartevelle, 50 ans de collection

Du 24 Mai 2018 au 06 Juill 2018

Cette exposition nous invite à découvrir pour la première fois l’exceptionnelle collection de l’ancien marchand Pierre Dartevelle. Grand arpenteur de l’Afrique Centrale à partir du milieu des années 1960, Dartevelle fut notamment le découvreur de la statuaire hemba. La centaine d’objets réunie ici nous plonge dans les régions du Congo comme le Shaba, le Kasaï et bien sûr le Bas-Congo qui constitue un des socles de la collection. Sculptures songye, masques lega, fétiches Bas-Congo, objets en bois, bronzes ou ivoires et spectaculaires effigies nous permettent de saisir la passion d’un homme pour les arts de l’Afrique ancienne. On retrouve à la manoeuvre Laurent Jacob, qui avait assuré en 2010 le co-commissariat de l’exposition Edmond Dartevelle, père de Pierre, au Musée Président Jacques Chirac. Il est accompagné dans cette aventure par Tim Teuten, de chez Lempertz, où se déroule l’exposition, qui apporte son expertise scientifique.

Culture et art des Seminoles

Culture et art des Seminoles

Du 22 Mars 2018 au 08 Juill 2018

Contrairement aux Tequesta ou même à leurs ancêtres les Creeks, les Séminoles de Floride ne sont pas un peuple particulièrement ancien. Ils ont émergé de divers groupes amérindiens ayant migré vers le Sud pour rejoindre les Everglades il y a environ deux siècles. Ils sont à l’image du sud de la Floride, d’ascendance métissée et multiculturelle. Les Séminoles ont développé leur culture unique dans un environnement extrême, la River of Grass, et sont restés farouchement indépendants. C’est la seule tribu autochtone à n’avoir jamais signé une quelconque traité avec le gouvernement des États-Unis. "Enduring Beauty: Seminole Art and Culture" à l'Orlando museum of Art présentera des ornements traditionnels et des objets d’artisanat produits par les Séminoles du début du XIXe siècle au milieu du XXe siècle, mis en évidence par d’anciennes peintures, lithographies et photos qui documentent des individus, des familles et le mode de vie séminole au cours des deux derniers siècles. Puisant dans la collection d’I. S. K. Reeves V et Sara W. Reeves, l’exposition comprend des sacs en bandoulière brodés et perlés, des mocassins, des écharpes et des jambières, des chemises et vestes d’hommes, ainsi que des jupes et capes de femmes, toutes ornées de motifs traditionnels appliqués, brodés et en patchwork, des colliers de perles, des paniers et des poupées costumées. Plus d'infos sur : www.omart.org.

Le pouvoir de l'or

Le pouvoir de l'or

Du 15 Avr 2018 au 12 Août 2018

"The Power of Gold: Asante Royal Regalia from Ghana" éblouira – au sens propre – les visiteurs en leur proposant plus de 200 articles d’apparat étincelants d’or, des tissus de soie kente aux couleurs chatoyantes, des épées de souverains, des bâtons d'orateur et d’autres objets importants liés aux membres de la famille royale Ashanti du XIXe au XXIe siècle. Fondé aux alentours de 1701 grâce aux richesses générées par le commerce de l’or avec l’Afrique du Nord et l’Europe, le royaume Ashanti constituait un régime politique puissant en Afrique de l’Ouest. Les objets exposés permettront au public de découvrir le rôle et l’influence de l’or sur le développement de la société, de l’économie et des arts ashanti. Supervisée par Roslyn A. Walker, conservatrice principale des arts d’Afrique, des Amériques et du Pacifique au DMA, "The Power of Gold" s’appuie sur des oeuvres issues de la collection du DMA et exposera également des objets de collections privées et publiques.

Les premiers Américains

Les premiers Américains

Du 07 Avr 2018 au 19 Août 2018

Après un long périple qui l’a menée aux quatre coins du monde, de Bogotá à la Chine, l’exposition spéciale du Bowers Museum consacrée à sa collection d’art amérindien sera enfin présentée en ses murs du 7 avril au 19 août 2018. "First Americans: Tribal Art from North America" comprend des oeuvres des peuples autochtones de l’Arctique, de la côte Nord-Ouest, de la Californie, du Sud-Ouest et des Grandes Plaines. Parmi les temps forts de l’exposition figurent sans doute l’une des plus anciennes couvertures de chef Navajo de la première phase de transition, une poupée katchina Hopi particulièrement ancienne et raffinée, un rare kilt à plumes des Seri de Basse-Californie, une coiffe à plumes d’aigle Lakota et une crécelle Tlingit en forme d’huîtrier.

Culture enroulée : l'art de la vannerie des autochtones d'Amérique du Nord

Culture enroulée : l'art de la vannerie des autochtones d'Amérique du Nord

Du 10 Sept 2016 au 26 Août 2018

Les panniers furent l'une des premières formes d'art dans les Amériques, avec des fragments de panniers trouvés en Californie et dans le Sud-Ouest datant d'il y a 9400 ans. Au fil des millénaires, les autochtones nord-américains ont développé des techniques élaborées et des designs complexes travaillés à l'aide de matériaux locaux allant du foin, en Floride, à la cendre noire dans le Nord-Esy, en passant par l'herbe du daim" en Californie. Ces matériaux étaient sacrés pour les vanniers et les utilisateurs de ces récipients spéciaux. Et la manière même dont chacun était fait relevait également du sacré, l'opération d'enroulement symbolisant pour beaucoup de groupes le chemin de l'émergence humaine des entrailles de la terre et le mouvement des esprits entre les royaumes. Cette exposition explore l'intersection entre matériel, réalisation et signification dans le fragile art de la vannerie parmi les peuples du Sud-Est au Sud-Ouest et jusqu'à l'Arctic.

Indiens

Indiens

Du 08 Déc 2017 au 01 Sept 2018

Le musée Náprstek à Prague consacre une exposition temporaire aux peuples indigènes des Amériques. "Indiens" réunit des objets acquis par des explorateurs et chercheurs tchèques, des photographies à grande échelle, ainsi que des séquences audio et vidéo. Lors de la première partie consacrée aux Indiens d’Amérique du Nord, le visiteur pourra se familiariser avec les pratiques de la chasse au bison des Indiens des Grandes Plaines, les poteries à motifs géométriques et les cérémonies secrètes des Pueblos, les bijoux des Navajos et la culture des chasseurs et cueilleurs iroquois… Enfin, il découvrira les Inuits et leurs célèbres kayaks, igloos et parkas à capuche. La seconde partie de l’exposition est dédiée aux peuples indigènes d’Amérique du Sud d’hier et d’aujourd’hui. Sur le thème de la route de l’Eldorado, la contrée mythique des conquistadors européens, le public découvrira les sites archéologiques andins et du lac Guatavita. Il assistera ainsi au couronnement fictif d’un nouveau leader. Il explorera les modes de vie des amérindiens, en particulier leurs pratiques spirituelles dont certaines ont survécu aujourd’hui. Plus d'infos sur : www.nm.cz.

Carnets de collections

Carnets de collections

Du 16 Mai 2017 au 02 Sept 2018

Lors d'un voyage dans le temps, le Musée des Confluences de Lyon vous invite à découvrir la façon dont ses collections se sont créées et leurs multiples contributions à la recherche scientifique. L’exposition remonte jusqu’au XIXe siècle lorsque, dans un contexte d’innovation et de colonisation, les objets acquièrent une valeur scientifique. Des explorateurs en tous genres, avertis ou amateurs, collectent alors des objets provenant d’Asie, d’Afrique et d’Océanie. Ainsi, masques, vêtements, armes, objets usuels ou rituels, etc. documentent ces contrées jusque-là inconnues. Les marchands naturalistes, les antiquaires et les collectionneurs privés deviennent également d’importants fournisseurs et donateurs du musée. Enfin, le parcours vous conduit à vous interroger sur ce qui est conservé aujourd’hui et sur le patrimoine de demain.

Trajectoires Kanak

Trajectoires Kanak

Du 01 Nov 2017 au 16 Sept 2018

Le musée Anne-de-Beaujeu présente une centaine d’objets issus de sa collection d’art extra-européen ou empruntés à des institutions de renom, telles que le musée du quai Branly – Jacques Chirac ou le musée des Confluences. L’exposition "Trajectoires KANAK. Histoires de voyages en Nouvelle-Calédonie" se penche sur trois trajectoires en lien avec les terres kanaks : celle du colon français Léon Moncelon parti vivre avec sa famille en Nouvelle-Calédonie en 1873, celle de Pierre Poyti, métis kanak élevé en France, ainsi que celle du chef kanak Poindi-Patchili, figure de résistance contre les Européens installés sur son territoire. Un lot de 36 armes (dont des sagaies, massues, frondes et casse-têtes) provenant de Nouvelle-Calédonie, collecté et offert au musée par Moncelon est ainsi présenté, de même que des objets ayant appartenu à Poindi-Patchili. Ces oeuvres témoignent des acteurs présents en Nouvelle-Calédonie durant la seconde moitié du XIXe siècle : les peuples autochtones kanak, les colons, les missionnaires et les scientifiques. L’exposition évoque aussi les expéditions de l’époque en bateau pour rejoindre l’Océanie, l’environnement, le monde rituel ou les parures des Kanak. Plus d'infos ici : http://musees.allier.fr.

Le Ramanyana raconté par les masques Rajbanchi

Le Ramanyana raconté par les masques Rajbanchi

Du 22 Déc 2017 au 28 Oct 2018

Du 22 décembre 2017 au 28 octobre 2018, cette exposition vous plonge dans les contrées du nord de l’Inde et du sud du Népal. Elle est née d’un rêve : créer un musée au Népal qui met à l’honneur les arts des minorités ethniques népalaises ou avoisinantes. Un ensemble de 90 masques anciens évoque le Ramayana. Cette longue épopée mythologique raconte le combat de Rama afin de récupérer sa femme, Sita, enlevée par Ravana, roi démon de Ceylan à 10 têtes, avec l’aide d’Hanuman et de son armée de singes. Elle est commémorée lors de spectacles interprétés par des habitants qui, durant plusieurs jours, jouent les évènements majeurs de cette histoire en se grimant ou se masquant. Quelques peintures du Mithila et une série de textiles du Bhoutan viennent enrichir la collection qui offre un large panorama de la production artistique d’un peuple trop souvent ignoré. L’exposition se tient à la Fondation Bernard et Caroline de Watteville à Crans-Montana en Suisse. Plus d'informations sur le site : www.art-et-collections.ch

Arts lointains si proches dans le regard de Silvia Bächli

Arts lointains si proches dans le regard de Silvia Bächli

Du 20 Mars 2018 au 28 Oct 2018

Cette exposition fait dialoguer des oeuvres du musée suisse avec celles de l’artiste contemporaine Silvia Bächli, commissaire de l’exposition. Conçue comme un jeu créatif avec l’équipe du musée, le visiteur peut y découvrir seize gouaches sur papier de Silvia Bächli et une soixantaine d’objets provenant des collections du musée, qu’elle a elle-même sélectionnés. En plus de capter l’attention de visiteurs intéressés par l’art contemporain sur des oeuvres d’art non-occidental, l’idée est de susciter une réflexion sur la forme, le statut et la fonction attribués aux oeuvres ou aux objets d’art, qu’ils soient d’ici ou d’ailleurs. Ainsi, les formes des masques, statuettes, vases ou boucliers du musée Barbier-Mueller répondent formellement aux mouvements et aux traits de l’artiste suisse. Des formes inattendues naissent de ces rencontres esthétiques. Enfin, le rôle de chaque acteur dans la transformation de l’objet en oeuvre d’art est détaillé dans le catalogue accompagnant l’exposition : celui de l’expert, du marchand, de l’anthropologue, du collectionneur, du conservateur et du scénographe.