News: Filtrer par dates
Entre le...
...et le...
News: Filtrer par types
Expositions
Salons/foires
Conférences
Ventes publiques
Signatures
*Décocher les types à exclure
News: Filtrer par thèmes
Antiquités
Archéologie
Art aborigène
Art africain
Art amérindien
Art asiatique
Art du sud-est asiatique
Art esquimau
Art indonésien
Art océanien
Art précolombien
Art tribal
*Décocher les thèmes à exclure
News: Filtrer par lieu
*Entrer une localisation géographique (un continent, un pays, un état ou une ville)
News: Filtrer par mot-clé
*Entrer votre mot-clé ci-dessus

News récentes

Tous (34)
A la une (8)
Filtrer par...
  • Date
  • .
  • Type
  • .
  • Thème
  • .
  • Lieu
  • .
  • Mot-clé
S’engager dans l’art africain: la Collection Horn

S’engager dans l’art africain: la Collection Horn

Du 27 Janv 2019 au 26 Mai 2019

Le Dr Robert Horn a commencé à collectionner l’art africain il y a plus de cinquante ans. Sa collection couvre plus de soixante cultures africaines, principalement d’Afrique occidentale et centrale, et comprend des masques ainsi que des figurines représentant des messages spirituels, sociaux et cérémoniels divers. Engaging African Art: Highlights from the Horn Collection, à l’affiche au Flint Institute of Arts jusqu’au 26 mai 2019, illustre la qualité et la diversité de cette collection, tout en témoignant de la grande diversité des expressions visuelles et des cultures africaines.

Anting-Anting. L'âme secrète des Philipins

Anting-Anting. L'âme secrète des Philipins

Du 12 Mars 2019 au 26 Mai 2019

C'est également le 12 mars que l'exposition "Anting-Anting. L'âme secrète des Philippins" ouvrira ses portes au musée du quai Branly - Jacques Chirac. L'exposition rassemble une sélection d’Anting-Anting, objets sources de force et de pouvoir, incontournables des Philippines. Les Anting-Anting sont des médaillons faisant office de talismans portés près du corps et qui protègent la personne qui les porte. Ces amulettes procurent richesse, amour et confèrent un pouvoir mystique. Ces objets sont le produit d’un mélange syncrétique de croyances animistes précoloniales, de catholicisme populaire et de tradition cabalistique et maçonnique. Sources de force et de pouvoir, ils ont figuré en bonne place pendant la Révolution philippine de 1898, ainsi que lors des révoltes millénaristes et paysannes. Jusqu’à ce jour, ils sont portés par les policiers, les soldats et les membres des cultes secrets comme moyen de protection. Une exposition à voir jusqu'au dimanche 26 mai 2019.

Josef Albers au Mexique

Josef Albers au Mexique

Du 01 Févr 2019 au 27 Mai 2019

Le Heard Museum présente Josef Albers in Mexico, une exposition organisée par le Solomon R. Guggenheim Museum de New York et organisée par Lauren Hinkson. À l’affiche jusqu’au 27 mai 2019, l’exposition élucide l’influence et les connexions entre le travail de l’allemand Josef Albers (1888-1976) et le vocabulaire géométrique abstrait de l’art, de l’architecture et de la culture matérielle précolombiens. Albers et son épouse, Anni (1899-1994), se rendirent fréquemment en Amérique latine, et particulièrement au Mexique, qu’ils visitèrent plus d’une douzaine de fois entre les années 1930 et les années 1960. La fascination d’Albers pour la culture visuelle du Mexique a laissé une empreinte indélébile sur sa propre production artistique. L’exposition présente des peintures anciennes rarement vues d’Albers, des oeuvres majeures telles que Homage to the square et la série Variant/Adobe, des oeuvres sur papier et une sélection d’oeuvres photographiques et de photocollages d’une grande richesse, dont beaucoup n’ont jamais été exposées au public.

"Sous un autre jour" au Musée d’Anthropologie de l'Université de Colombie-Britannique

Du 22 Juin 2017 au 03 Juin 2019

Cette exposition inaugurale célèbre l’ouverture au Musée d’Anthropologie de l'Université de Colombie-Britannique, à Vancouver, d’une nouvelle galerie dédiée aux arts amérindiens de la côte du Nord-Ouest de l’Amérique. Plus de 110 oeuvres d’art historiques aborigènes particulièrement abouties y sont présentées sous un jour nouveau. "In a Different Light: Reflecting on Northwest Coast Art" marque aussi le retour de nombreux objets en Colombie-Britannique qui, depuis le XIXe siècle, sont passés de musées en collections privées, hors de leur communauté. Cette exposition vise à leur redonner une histoire, à travers le regard d’artistes et de membres des Premières Nations et à permettre à ces peuples de se reconnecter à leurs origines. Transcendant l’idée même d’art ou d’artisanat, ces objets offrent de précieuses informations sur les liens entre les Amérindiens et leurs terres. L’exposition met en lumière leur compréhension du monde, ainsi que toute la créativité et l’inventivité dont ils faisaient preuve.

Le musée Royal de l'Afrique centrale de Tervuren rouvre ses portes!

Le musée Royal de l'Afrique centrale de Tervuren rouvre ses portes!

Du 08 Déc 2018 au 08 Juin 2019

Le 9 décembre prochain, le musée Royal de l’Afrique Centrale de Tervuren en Belgique rouvrira ses portes après cinq ans de fermeture pour travaux. Conservé dans son écrin d’origine, le musée étale sur près de 11 000 mètres carrés ses chefs-d’oeuvre de l’art africain et propose un dialogue entre les artistes africains vivants et les maîtres d’oeuvres iconiques des temps anciens. Le hors-série annuel de Tribal Art magazine est consacré à cet événement incontournable qui célèbre un nouveau départ. Découvrez les premières pages en activant le lien suivant: http://www.tribalartmagazine.com/magazine-666608-apercu-2 Ou recevez-le GRATUITEMENT en vous abonnant à Tribal Art magazine.

Art du Suriname à Zurich

Art du Suriname à Zurich

Du 01 Juill 2018 au 16 Juin 2019

Heinrich Harrer est principalement connu pour ses talents d’alpiniste, mais, féru de grands voyages, parmi lesquels on dénombre la Nouvelle-Guinée, le Brésil, le Suriname et l’Asie, il fut aussi collectionneur et explorateur et amassa près de mille cinq cents objets des plus divers, mais tous témoins vivaces des peuples qui les ont fabriqués, autant que de la vie de leur acquéreur, à qui le Musée de l’université de Zurich, qui en a hérité, rend hommage. Harrer collecta minutieusement ses objets : documenté, chacun d’eux a sa photo, son entrée dans un journal, et souvent, il est accompagné d’un petit fi lm. Une importante collection d’objets du Suriname datée de 1966 clôture l’exposition. Acquis à Samakaa dans un territoire reculé de l’occupation hollandaise, ces objets de la vie quotidienne témoignent de l’histoire mouvementée de leur peuple.

Super/Naturel : Textiles des Andes

Super/Naturel : Textiles des Andes

Du 23 Févr 2019 au 16 Juin 2019

Les textiles ont été la principale forme d’expression esthétique et de communication pour les diverses cultures qui se sont développées sur les côtes du désert et les montagnes de la région andine. Portés comme vêtements, suspendus aux murs des temples et des maisons ou utilisés dans des contextes rituels, les textiles servaient dans de multiples contextes, même si, au sein de chaque culture, les techniques, les motifs et les messages demeuraient cohérents. Super/Natural: Textiles of the Andes, présenté à l’Art Institute of Chicago jusqu’au 23 juin 2019, présente plus de soixante textiles ainsi qu’une sélection de céramiques de la collection du musée qui explorent les différentes manières dont les cultures andines choisies ont développé des technologies textiles et des approches en matière de conception distinctes. Tout en soulignant les aspects uniques de chaque culture et la diversité artistique andine, l’exposition invite également à des comparaisons entre cultures et périodes. Ces objets évoquent le partage d’idées concernant la vie quotidienne, le monde naturel, le monde surnaturel et l’au-delà, démontrant ainsi un langage visuel unifié qui couvre la région des Andes depuis son passé jusqu’aux communautés modernes. Si vous êtes de passage au musée, ne manquez pas la galerie d’art africain récemment repensée et réinstallée. De nouvelles acquisitions ainsi que plusieurs prêts exceptionnels du Field Museum y sont exposés.

Les Athabascans du Sud

Les Athabascans du Sud

Du 10 Déc 2017 au 07 Juill 2019

L'exposition "Lifeways of the Southern Athabaskans" à Santa Fe présente plus de 100 objets culturels datant de la fin des années 1880 à aujourd’hui et illustrant les modes de vie des différents groupes apaches du Nouveau-Mexique et de l’Arizona. Le mode de vie des Athabascans du Sud était caractérisé par la confection de paniers, de vêtements perlés, ainsi que de matériel équestre et de chasse, autant d’activités menées par les Jicarillas, les Mescaleros, les Fort Sill (Chiricahua), les San Carlos et les White Mountain – des groupes culturels apaches distincts unis par une langue commune. Cette exposition offre aux visiteurs une occasion de découvrir la cosmologie et le quotidien de divers groupes apaches, en expliquant non seulement comment ces objets étaient utilisés au quotidien, mais également leur dimension symbolique.

Exposition OCÉANIE à Paris

Exposition OCÉANIE à Paris

Du 12 Mars 2019 au 07 Juill 2019

Après son inauguration historique à la Royal Academy de Londres ce dernier trimestre, l’exposition Océanie entreprend sa propre pérégrination. Première étape, le musée du quai Branly-Jacques Chirac, où la présentation investit la Galerie Jardin du 12 mars au 7 juillet. Une occasion pour le musée de dresser le panorama de l’art océanien en entremêlant, comme chez son homologue britannique, création contemporaine et chefs-d’oeuvre anciens. L’exposition se focalise particulièrement sur les échanges, rencontres, et phénomènes d’hybridation entre les arts des peuples et communautés de ce continent aux 25.000 îles, aussi bien qu’avec les colons envahisseurs. Un fil conducteur qui permet de présenter la diversité des arts océaniens. Au programme également de la saison printanière du quai Branly, l’exposition Anting-Anting, du 12 mars au 26 mai, révélant ces talismans syncrétiques des Philippines.

Masques du Monde à Liège

Masques du Monde à Liège

Du 23 Mars 2019 au 20 Juill 2019

LIÈGE—C’est le plus convoité des objets d’art extraorientaux… le masque. Décliné sous toutes les formes et dans presque toutes les cultures et peuples d’Afrique, d’Amérique du Sud, d’Océanie et d’Asie, on en trouve des plus ou moins réalistes ou zoomorphes, des plus ou moins géométriques ou abstraits, des plus ou moins grands ou petits. Vecteur de passage, instrument de frontière, atout rituel, arme de pouvoir, ingrédient de transformation, on se cache ou bien on se découvre avec un masque. Des masques en bois africains, qu’ils soient Songye, Kota ou Punu, aux masques en pierre verte de Teotihuacan, tous ont fasciné les collecteurs et amateurs en tout genre depuis des décennies, en faisant un poncif notamment de l’art africain dans son ensemble. Avec plus de quatre-vingt masques issus des collections du musée du quai Branly-Jacques Chirac, la Cité Miroir de Liège présente, après la Chine et le Japon, cette exposition Masques, à voir du 23 mars au 20 juillet.