News: Filtrer par dates
Entre le...
...et le...
News: Filtrer par types
Expositions
Salons/foires
Conférences
Ventes publiques
Signatures
*Décocher les types à exclure
News: Filtrer par thèmes
Antiquités
Archéologie
Art aborigène
Art africain
Art amérindien
Art asiatique
Art du sud-est asiatique
Art esquimau
Art indonésien
Art océanien
Art précolombien
Art tribal
*Décocher les thèmes à exclure
News: Filtrer par lieu
*Entrer une localisation géographique (un continent, un pays, un état ou une ville)
News: Filtrer par mot-clé
*Entrer votre mot-clé ci-dessus

News récentes

Tous (27)
A la une (8)
Filtrer par...
  • Date
  • .
  • Type
  • .
  • Thème
  • .
  • Lieu
  • .
  • Mot-clé
Vente de la collection Marceau Rivière

Vente de la collection Marceau Rivière

Du 13 Juin 2019 au 19 Juin 2019

Les 18 et 19 juin prochains, la maison de vente Sotheby's aura le grand privilège de rendre hommage et de disperser la remarquable collection de Marceau Rivière. 250 oeuvres majeures d'art africain ayant figuré pour beaucoup dans les principales publications et expositions muséales seront proposées à la vente. Initiée il y a plus de cinquante ans, la collection Marceau Rivière est le reflet d’une vie de passion consacrée à l’art et à l’Afrique. Un premier masque acquis à l’âge de onze ans témoigne de la profondeur de la fascination pour l’Afrique née, alors qu’il était enfant. L’expérience de terrain de Rivière et ses liens étroits avec les principaux acteurs du marché des expliquent très certainement que sa collection, particulièrement notable dans le domaine des arts de Côte d’Ivoire, allie instinct, goût et prestige. Après avoir été présentée à Londres, Hong Kong, Bruxelles, Monaco, New York ou encore Copenhague, la collection finira sa tournée internationale au 76, rue du Faubourg-Saint-Honoré, avec une dernière exposition au public du 13 au 18 juin. Le catalogue de la vente est disponible en ligne : https://www.sothebys.com/pdf/2019/PF1928/index.html?cmp=email____tribal_news_tribal_news_riviere_pf1928_21-may-2019

Succession Gérard Wahl dit Boyer

Succession Gérard Wahl dit Boyer

Du 15 Juin 2019 au 19 Juin 2019

Par-delà et au-delà des frontières, Gérard Wahl, antiquaire invétéré voyageait sur tous les continents pour chiner. Boulimique de découvertes, il avait écumé le Pérou, la Birmanie, Katmandou et l’Afrique. Ces objets, ces oeuvres de tous les continents qu’il avait rapporté, qu’il avait choisies avec goût, furent exposées Rive Gauche dans son cabinet de curiosités. Son plus précieux secret, son art privilégié : les arts premiers, notamment ceux du Gabon et du Congo. Ces oeuvres qu’il a choisi, aimé, touché, recherché à travers toutes les contrées seront proposées aux enchères chez Auction Art, le 18 juin prochain à Drouot. Parmi elles (lot 29), une belle sculpture Vili de l’embouchure du fleuve Congo, portant une force d’expressivité incroyable, un dynamisme puissant, les membres lui manquent mais l’élan persiste avec vigueur, tout en tensions. Le haut du visage est décoré de clous tapissiers, la bouche entrouverte et les yeux sertis de lamelles de laitons accentuent sa fougue et son dynamisme. Le lot 38, un exceptionnel fétiche Téké, janus faisant partie du corpus très restreint étudié par Raoul Lehuard. Le visage finement gravé de striures, la bouche la mâchoire présentent un aspect très cubiste Un savant jeu de formes, de plans grâce aux différents reliefs. Les visages sont mis en valeur par une sublime coiffe gravée en forme de croissant de lune inversé descendant de part et d’autre jusqu’au niveau de l’arête nasale. Le lot 55 une très fine et délicate figurine féminine Lwena (Angola) à la patine rouge orangée brillante, le corps décoré de scarifications, les mains posées sous les seins, une harmonie et une douceur émanent de sa posture, accentuées par la patine lisse et soyeuse d’une couleur chaude. Les disproportions du visage par rapport aux hanches, aux cuisses, la rendent intrigante et gracieuse.

Ancestral Visions. Papoua-New-Guinea Art from the Sepik-Ramu

Ancestral Visions. Papoua-New-Guinea Art from the Sepik-Ramu

Du 24 Mai 2019 au 28 Juin 2019

Ancestral Visions: Papua New Guinea Art from the Sepik–Ramu est un projet commun d’exposition et d’édition lancé dans le but de créer un dialogue synergique entre des oeuvres d’art exceptionnelles, une recherche approfondie et une stimulation visuelle. Il a été créé en mettant l’accent sur la région géographique et culturelle de l’Océanie, qui offrait la possibilité de rassembler un groupe d’oeuvres d’art connexes susceptibles d’intéresser tant les connaisseurs que le grand public. À cette fi n, la sélection d’objets met en rapport des éléments de plusieurs collections privées importantes des Pays-Bas formées principalement vers le milieu du XXe siècle avec d’autres pièces néoguinéennes rapportées en Europe à la suite des activités commerciales et scientifi ques des colons allemands avant la Première Guerre mondiale. La plupart des pièces présentées dans l’exposition et le livre fi gurent parmi les plus beaux exemples existants dont nous ayons une trace. Événement non commercial, l’exposition sera présentée dans les élégantes salles de la maison Lempertz, près du quartier du Sablon à Bruxelles, du 24 mai au 28 juin 2019.

Ode à l’art Dogon à la galerie Flak

Ode à l’art Dogon à la galerie Flak

Du 06 Juin 2019 au 29 Juin 2019

Après avoir pris part à l’édition 2019 de MATA à New York en mai, puis au Bourgogne Tribal Show du 30 mai au 2 juin, la Galerie Flak enchaînera sur une exposition thématique, cette fois-ci dans ses murs. L’événement ouvrira ses portes le 6 juin, contribuant ainsi au rayonnement de l’initiative des Jeudi des Beaux-Arts, soutenue par la plupart des galeries de cette rue emblématique de Saint-Germain-des-Prés. Les grands amateurs et jeunes initiés auront ensuite jusqu’au 29 juin pour découvrir Dogon. Art ancestral du Mali, un hommage au grand art ancien de cette culture ayant produit de nombreuses oeuvres majeures, telles la double figure de la collection André Fourquet ou encore la fi gure Niongom qui fut publiée en 1994 dans le célèbre ouvrage Statuaire Dogon d’Hélène Leloup. L’exposition s’attachera à mettre en avant les nuances au coeur de l’art ancestral des Dogon et pré-Dogon avec une sélection d’une trentaine de pièces alliant sculptures, masques et éléments d’architecture.

Les Athabascans du Sud

Les Athabascans du Sud

Du 10 Déc 2017 au 07 Juill 2019

L'exposition "Lifeways of the Southern Athabaskans" à Santa Fe présente plus de 100 objets culturels datant de la fin des années 1880 à aujourd’hui et illustrant les modes de vie des différents groupes apaches du Nouveau-Mexique et de l’Arizona. Le mode de vie des Athabascans du Sud était caractérisé par la confection de paniers, de vêtements perlés, ainsi que de matériel équestre et de chasse, autant d’activités menées par les Jicarillas, les Mescaleros, les Fort Sill (Chiricahua), les San Carlos et les White Mountain – des groupes culturels apaches distincts unis par une langue commune. Cette exposition offre aux visiteurs une occasion de découvrir la cosmologie et le quotidien de divers groupes apaches, en expliquant non seulement comment ces objets étaient utilisés au quotidien, mais également leur dimension symbolique.

Exposition OCÉANIE à Paris

Exposition OCÉANIE à Paris

Du 12 Mars 2019 au 07 Juill 2019

Après son inauguration historique à la Royal Academy de Londres ce dernier trimestre, l’exposition Océanie entreprend sa propre pérégrination. Première étape, le musée du quai Branly-Jacques Chirac, où la présentation investit la Galerie Jardin du 12 mars au 7 juillet. Une occasion pour le musée de dresser le panorama de l’art océanien en entremêlant, comme chez son homologue britannique, création contemporaine et chefs-d’oeuvre anciens. L’exposition se focalise particulièrement sur les échanges, rencontres, et phénomènes d’hybridation entre les arts des peuples et communautés de ce continent aux 25.000 îles, aussi bien qu’avec les colons envahisseurs. Un fil conducteur qui permet de présenter la diversité des arts océaniens. Au programme également de la saison printanière du quai Branly, l’exposition Anting-Anting, du 12 mars au 26 mai, révélant ces talismans syncrétiques des Philippines.

Superheroes  à la galerie 59pm

Superheroes à la galerie 59pm

Du 07 Juin 2019 au 07 Juill 2019

Superheroes rassemble des oeuvres d'art ancien africain du Nigéria, de Côte d'Ivoire, de République Démocratique du Congo et d'Angola exposées à la galerie d'art contemporain 59 pm dirigée par Bernard Prévot et André Magnin. Cette exposition curatée par Najwa Borro pose la question des relations entre les hommes, les masques et les sculptures à travers le prisme des formes. Un catalogue éponyme produit à l'occasion de l'exposition est disponible à la vente à la librairie Vasco&Co, 48 rue des Minimes (vascobooks.net). Une exposition, 59 rue Van Eyck à voir absolument si vous êtes de passage à Bruxelles avant le 7 juillet. La galerie 59pm est ouverte du jeudi au samedi de 14h à 18h.

Masques du Monde à Liège

Masques du Monde à Liège

Du 23 Mars 2019 au 20 Juill 2019

LIÈGE—C’est le plus convoité des objets d’art extraorientaux… le masque. Décliné sous toutes les formes et dans presque toutes les cultures et peuples d’Afrique, d’Amérique du Sud, d’Océanie et d’Asie, on en trouve des plus ou moins réalistes ou zoomorphes, des plus ou moins géométriques ou abstraits, des plus ou moins grands ou petits. Vecteur de passage, instrument de frontière, atout rituel, arme de pouvoir, ingrédient de transformation, on se cache ou bien on se découvre avec un masque. Des masques en bois africains, qu’ils soient Songye, Kota ou Punu, aux masques en pierre verte de Teotihuacan, tous ont fasciné les collecteurs et amateurs en tout genre depuis des décennies, en faisant un poncif notamment de l’art africain dans son ensemble. Avec plus de quatre-vingt masques issus des collections du musée du quai Branly-Jacques Chirac, la Cité Miroir de Liège présente, après la Chine et le Japon, cette exposition Masques, à voir du 23 mars au 20 juillet.

La « Wax fever » déferle à Barcelone

La « Wax fever » déferle à Barcelone

Du 20 Juin 2019 au 27 Juill 2019

La galerie Guilhem Montagut se lance pour l’été dans un projet singulier et original, on a presque envie de dire inédit, au carrefour des arts. Pour Wax Fever, de Africa a Barcelona, qui sera inaugurée le 20 juin prochain, le marchand catalan a donné carte blanche à Elena Martinez-Jacquet pour une exposition double qui mêlera les tissus africains de la/sa marque de prêt-à-porter Cora&Lea avec des objets d’art africains. Pour cette troisième exposition dans l’espace de la rue Pau Claris, inauguré il y a peu, c’est l’occasion pour les commissaires de remettre dans leur contexte les tissus africains de wax, aujourd’hui tant popularisés qu’on en oublierait leur origine, et de les confronter aux oeuvres, avec lesquelles ils entretiennent un rapport fort. L’occasion de se rappeler que le tissu est une forme d’art, qui reprend parfois des jeux ou des motifs empruntés aux oeuvres ou aux concepts artistiques, et également de repositionner le tissu dans son contexte : importance de la parure, du corps, existence d’une longue tradition africaine du tissu. Enfin, l’exposition plurielle mêle un dernier élément à cette création inédite et pluriartistique : la photographie, avec un travail à la croisée entre mode et art, créé par Rocio Durand. Une présentation hybride, novatrice et inspirée à voir jusqu’au 27 juillet.

L’été chez Jacques Germain

L’été chez Jacques Germain

Du 22 Juin 2019 au 27 Juill 2019

Depuis de nombreuses années déjà, Jacques Germain s’est attribué l’honorable mission de promouvoir l’intérêt pour les arts d’Afrique dans son Canada natal et d’y encourager le développement de belles collections privées. Avec l’exposition qu’il prépare pour cet été dans sa galerie de Montréal, et que le public pourra découvrir sur rendez-vous du 22 juin au 27 juillet, il rendra hommage à ces collectionneurs canadiens actifs à ce jour, pionniers en quelque sorte dans leurs terres. En effet, chacune des pièces sélectionnées pour cet accrochage estival provient d’une collection canadienne. Parmi les objets exposés, une maternité yombé ayant appartenu au grand artiste Antoni Tàpies.