News: Filtrer par dates
Entre le...
...et le...
News: Filtrer par types
Expositions
Salons/foires
Conférences
Ventes publiques
Signatures
*Décocher les types à exclure
News: Filtrer par thèmes
Antiquités
Archéologie
Art aborigène
Art africain
Art amérindien
Art asiatique
Art du sud-est asiatique
Art esquimau
Art indonésien
Art océanien
Art précolombien
Art tribal
*Décocher les thèmes à exclure
News: Filtrer par lieu
*Entrer une localisation géographique (un continent, un pays, un état ou une ville)
News: Filtrer par mot-clé
*Entrer votre mot-clé ci-dessus

News récentes

Tous (23)
A la une (8)
Filtrer par...
  • Date
  • .
  • Type
  • .
  • Thème
  • .
  • Lieu
  • .
  • Mot-clé
Bon comme l'or

Bon comme l'or

Du 24 Oct 2018 au 24 Oct 2019

Dans les villes du Sénégal, les femmes coquettes se parent volontiers de bijoux pour exhiber leur élégance et leur prestige. Ancrée dans le concept wolof sanse (bien s’habiller, être élégant et se sentir bien), une nouvelle exposition de longue durée intitulée Good as Gold: Fashioning Senegalese Women sera à l’affiche au National Museum of African Art à partir du 24 octobre 2018 et se penchera sur la production, le port et la circulation de l’or au Sénégal. Elle sera également l’occasion d’approfondir d’autres notions plus larges telles que celles d’identité, de nation, de politique, de richesse et de préférence individuelle, et ce depuis un prisme essentiellement féminin. Conçue par Amanda M. Maples, conservatrice de l’art africain au North Caroline Museum of Art, l’exposition fera l’objet d’un article de fond dans notre édition Printemps 2019.

Atea

Atea

Du 19 Nov 2018 au 27 Oct 2019

Le 19 novembre 2018 dans les galeries dédiées aux arts d’Afrique, d’Océanie et des Amériques du MET, démarrera l'exposition Atea: Nature and Divinity in Polynesia. « Atea » est un terme polynésien qui désigne le moment où la lumière serait apparue pour la première fois, donnant naissance à la première génération des dieux. L’exposition mettra à l’honneur l’ingéniosité et la créativité des artistes polynésiens qui s’inspiraient du monde naturel pour matérialiser leur compréhension du divin. Elle présentera quelque trente objets issus de collections privées américaines ainsi que des pièces du Met – sculptures figuratives, étoffes d’écorce peintes, rares objets en plumes, etc. – datant de la fin du XVIIIe siècle jusqu’au XIXe siècle. L’installation permettra aux visiteurs de comprendre un principe fondamental de l’art du Pacifique : le divin n’est pas abstrait, mais bien vivant dans la nature.

Héros et esprits à Cannes

Héros et esprits à Cannes

Du 05 Juill 2019 au 27 Oct 2019

CANNES—Le Musée de la Castre, en collaboration avec la Mairie de Cannes présente l’exposition Héros et esprits de Nouvelle-Guinée, réunissant près de quarante clichés de la photographe Wylda Bayrón. Cette dernière, insatiable aventurière, met en scène dans cette série de portraits les populations de Papouasie-Nouvelle-Guinée arborant fièrement leurs riches costumes et extraordinaires parures. Afin de leur faire écho, ont été réunis une sélection d’objets d’art de Mélanésie anciens. Une façon rafraîchissante et vivante de découvrir ces parures et les remettre dans leur contexte, bien vivace, mis en exergue par les mises en scènes souvent apocalyptiques de la new-yorkaise. Une approche au coeur de ces sociétés en pleine mutation, qui perpétuent des traditions ancestrales en étant pourtant constamment menacées dans leur mode de vie. Ces hommes et femmes capturés par l’objectif en pleine pose nous défi e du regard, nous laissant apercevoir, mais pourtant pas pénétrer leur univers mystérieux. À voir du 5 juillet au 27 octobre 2019, l’exposition est sous le commissariat de Chris Boylan.

Tribal Art Fair Amsterdam

Tribal Art Fair Amsterdam

Du 25 Oct 2019 au 27 Oct 2019

Les 25, 26 et 27 octobre, la belle église De Duif du centre-ville d’Amsterdam accueillera la 17è édition de la Tribal Art Fair (TAF), un rendez-vous devenu incontournable pour les amateurs d’arts d’Afrique, d’Océanie, d’Asie et des Amériques assoiffés de découvertes et de coups de foudre à prix abordables. D’année en année, ce salon au format convivial a su fidéliser sa clientèle avec un panel d’exposants venus du monde entier présenter des sculptures et des masques, mais aussi des textiles, des vanneries, des bijoux et bien d’autres types d’objets à travers lesquels s’exprime la quête de beauté des différentes sociétés à travers l’espace et le temps. Temps de partage et d’émotions, la TAF est également un rendez-vous orienté vers la connaissance, avec un programme de conférences et de projections s’adressant aussi bien au néophyte qu’à l’amateur chevronné.

Echos du temps du rêve

Echos du temps du rêve

Du 19 Oct 2019 au 29 Oct 2019

Marc Petit, amateurs d'arts Premiers, auteur du livre À masque découvert, qui en 1995 nous dévoila l'essentielle beauté des masques et passionné par la beauté des masques Himalayens, nous invite aujourd'hui à voyager par la peinture à travers les mythologies du monde : Grèce ancienne, l'Egypte des pharaons, l'Inde védique, les religions celtiques, mais aussi au travers des mythes et légendes Evenks, Inuits et Nivkhes du grand Nord. Chantal Detcherry décrit l'exposition Echos du temps du rêves en ces termes: "Interprétés avec une poésie très personnelle, avec des lignes et des coloris inventifs, ces récits nous apparaissent éclatants et frais, puissants et gracieux, dans toute leur innocence originelle". Une exposition organisée par Andrey Tischenko au 21 rue Guénégaud à Paris du 19 au 29 octobre.

Christie's : 2 ventes cet automne!

Christie's : 2 ventes cet automne!

Du 12 Oct 2019 au 30 Oct 2019

La maison de vente Christie’s présente deux ventes cet automne. La première se tiendra le 17 octobre : "Paris Avant- Garde", une vente d’art moderne et d’après-guerre qui comportera également une sélection de pièces majeures d’art africain pour témoigner de l’esthétique en vogue et dont les artistes de l’époque s’inspirèrent tant. Parmi ces pièces emblématiques se trouve un beau masque baule ayant appartenu à Helena Rubinstein. Quelques jours après cet événement, le 30 octobre, aura lieu la vente "Splendeurs : art d’Afrique, d’Amérique du Nord et d’Océanie" comprenant une cinquantaine de lots. La vente repose sur deux principaux ensembles. Le premier est une sélection de dix-huit pièces de la côte Nord-Ouest américaine issues d’une collection privée et comprenant des oeuvres Tlingit, Tsimhian et Haida, parmi d’autres. Quant au deuxième groupe d’objets, il émane d’une collection princière constituée avec un oeil fin et avisé. Les vingt-deux pièces s’y rapportant font la part belle à l’art classique d’Afrique occidentale et centrale. Le masque ligbi de Côte d’Ivoire autrefois dans la collection Barbier-Mueller et la sculpture songye (RDC) ayant appartenu à Robert Rubin en attestent. Les lots seront exposés du 12 au 17 octobre et ensuite du 23 au 29 octobre pour la vente du 30.

Le Soleil de nuit, vente Sotheby's

Le Soleil de nuit, vente Sotheby's

Du 26 Oct 2019 au 30 Oct 2019

PARIS—Le soleil de nuit, Sotheby’s ne pouvait pas trouver de titre plus évocateur pour présenter sa prochaine vente d’art extra-européen, prévue pour le 30 octobre prochain. Sous la houlette de Stacey Goodman, spécialiste en arts précolombiens de Sotheby’s basée à New York et amie proche du collectionneur français dont le regard sera célébré à travers cette vente, le département Afrique et Océanie de que dirige Alexis Maggiar présente un nouvel ensemble d’exception. La collection dont sont extraits les soixante-seize lots qui composeront la vente manifeste une compréhension étonnante de la profondeur et des nuances au coeur des riches manifestations artistiques des civilisations anciennes pré-hispaniques, qui rayonnaient dans la demeure de cet amateur de beauté. Parmi ces lots figurent un sublime masque de Teotihuacan en albâtre (l’un des quatre exemplaires de la collection), une somptueuse statue de style chinesco, un vase maya fi gurant un scribe et une sculpture également maya et, enfin, un saisissant masque de Veracruz dont l’emboîtement de visages se rapportant à la vie et à la mort s’érige en métaphore des croyances de la Méso-Amérique. Les lots seront exposés du 26 au 29 octobre.

Identités encrées

Identités encrées

Du 17 Oct 2019 au 31 Oct 2019

PARIS—Du 17 au 31 octobre, la galerie Meyer consacrera une exposition à l’art du tatouage, une pratique millénaire dont les hommes se sont servis pour marquer leur identité et leur statut, tout comme pour se protéger des adversités. Particulièrement vivace dans l’aire du Pacifique et dans le grand nord – les deux régions au coeur du programme de la galerie Meyer – l’art du tatouage est à l’origine d’un outillage particulier. De même, sculptures et masques affichent des motifs qui renvoient à ce marquage corporel, dont on a connaissance également à travers la photographie et la peinture. Identités encrées évoquera toutes ces questions à travers de multiples supports anciens, mais également contemporains puisque de nombreuses personnalités du tatouage actuel se donneront rendez-vous à la galerie Meyer, transformée le temps de l’exposition en studio de tatouage éphémère. Ce sera l’occasion pour le visiteur de découvrir les travaux de Dmitry Babakhin, artiste russe, et de Po’oino Yrondi, artiste polyné sien spé cialisé s dans le tatouage polyné sien.

En dialogue avec la forêt : peintures sur écorces du Congo

En dialogue avec la forêt : peintures sur écorces du Congo

Du 16 Févr 2019 au 03 Nov 2019

Pour fabriquer des vêtements en écorce, un vêtement traditionnel, les hommes mbuti recueillent la partie interne de morceaux d’écorce de figuier et les pilonnent jusqu’à ce qu’ils soient fins et malléables. Les femmes décorent les surfaces de motifs complexes en utilisant des brindilles et leurs doigts pour appliquer des teintures à base de sève de plantes et de poudre de charbon de bois. Les peintures abstraites expriment les formes et les mouvements de la forêt, faisant référence à des chemins, des toiles, des insectes, des fi lets de chasse et bien d’autres choses. Ces motifs vibrants font également référence aux bruits de la forêt tropicale et à la musique mbuti. Une exposition au Minneapolis Institute of Art présente jusqu’au 3 novembre 2019 quinze de ces peintures sur écorce datant du milieu du XXe siècle. Des extraits de chants mbuti et des enregistrements de la forêt tropicale, joués en boucle, créent une ambiance acoustique pour les peintures. Elles faisaient autrefois partie de la collection de feu Mary Hunt Kahlenberg à Santa Fe et ont été acquises par le musée en 2018.

Vente d'art Tribal à De Zwaan

Vente d'art Tribal à De Zwaan

Du 24 Oct 2019 au 05 Nov 2019

En même temps que la Tribal Art Fair d’Amsterdam, la maison de ventes De Zwaan présentera plusieurs objets d’art tribal issus de collections néerlandaises renommées qui seront dispersés dans sa vente du 5 novembre. L’une des oeuvres phare est un fi n bouchon du Moyen- Sepik, très probablement Iatmul. Il fut acheté dans les années 1930 par Otto van Tussenbroek (1882-1957), artiste, écrivain et directeur de musée néerlandais, qui l’avait acquis auprès d’Aaron Vecht (1886- 1965), un marchand d’art bien connu pour ses nombreuses activités dans la promotion de l’art asiatique et moderne en Hollande et en France. Une maternité dogon n’duleri, acquise dans les années 1950 et vendue chez Sotheby’s Londres en 1961, suscitera l’intérêt de par sa monumentalité. Autre lot intéressant, ces deux linteaux demi-circulaires maoris datant de la fi n du XIXe ou du début du XXe siècle, précédemment dans la collection de Cornelis Pieter Meulendijk (1912-1979) et vendus par Christie’s Amsterdam en 1986. D’une autre collection privée provient un bouclier de guerre Asmat du nord-ouest, datant d’avant la Seconde Guerre mondiale et précédemment dans la collection Ernst Heinrich de Stuttgart Bad Cannstatt. Le bouclier est extraordinaire en raison de la représentation d’une fi gure anthropo-zoomorphique en son centre. Le propriétaire basé à Amsterdam a également acheté des articles de Nouvelle-Bretagne, parmi lesquels des baguettes de danse Tolai, achetées à Mia et Loed van Bussel. Avec un oeil avisé, il a acquis des objets allant du cercle polaire arctique à l’archipel mélanésien, dont une figure korwar et un petit yipwon Koriwori, pour n’en citer que quelques-uns.