Archives: Filtrer par dates
Entre le...
...et le...
Archives: Filtrer par types
Expositions
Salons/foires
Conférences
Ventes publiques
Signatures
*Décocher les types à exclure
Archives: Filtrer par thèmes
Antiquités
Archéologie
Art aborigène
Art africain
Art amérindien
Art asiatique
Art du sud-est asiatique
Art esquimau
Art indonésien
Art océanien
Art précolombien
Art tribal
*Décocher les thèmes à exclure
Archives: Filtrer par lieu
*Entrer une localisation géographique (un continent, un pays, un état ou une ville)
Archives: Filtrer par mot-clé
*Entrer votre mot-clé ci-dessus

News archivées

Archivées (906)
En cours (5)
Filtrer par...
  • Date
  • .
  • Type
  • .
  • Thème
  • .
  • Lieu
  • .
  • Mot-clé
Portraits au jardin des sculptures

Expired: Portraits au jardin des sculptures

Du 12 Sept 2017 au 17 Sept 2017

La galerie Joaquin Pecci vous convie dans cette exposition à un "tête-à-tête" parmi sculptures et masques variés de l'Afrique de l¹Ouest, Centrale et de l'Himalaya. Une partie de l'espace mettra littéralement en scène des "têtes", Lobi, Ekoi, Nok, Akan, Katsine, Bamoun et au-delà des styles, rendra hommage à tous ces sculpteurs qui ont magnifié le portrait, la tête seule. Les matières en sont le bois, certains recouverts de peau et la terre-cuite. Siège de la force vitale, chaque tête est la véritable image de l'âme de l'ancêtre, du défunt, pour devenir à son tour dans certains cas, le protecteur de la famille, agent politique ou point de focus de rituel. Les portraits en Afrique naturalistes ou conceptuels parlent de gens réels qui ont fait partie de la famille et qui ont alimenté la vie de la communauté. Mais l'esthétique qui prévaut rend compte d'une humanité idéalisée. Et en même temps, l'artiste africain s'inspire du monde qui l¹entoure, reprenant ici et là les marques sur la peau, ou les coiffures spécifiques à une tribu qui définissent sa place et fonction dans la communauté, replaçant ainsi le portrait individuel dans une dimension d¹identité de groupe. Joaquin PECCI Tribal Art exposera au 32, Rue de Seine, à l'occasion de Parcours des mondes 2017. Pour en savoir plus, rendez-vous sur : http://www.tribalartmagazine.com/advertisers-id-336-ed.

Pouvoir et Prestige

Expired: Pouvoir et Prestige

Du 12 Sept 2017 au 17 Sept 2017

À l’occasion de Parcours des Mondes 2017, Yann Ferrandin (Paris) présente une exposition consacrée aux objets d’apparat, symboliques et visuels, véritables marqueurs sociaux qui témoignent tout autant du désir de puissance des hommes que de leurs traditions culturelles et du savoir-faire des artistes. De tout temps, les sociétés tribales ont associé à leurs pratiques de gouvernance, à leurs codes sociaux et à leurs univers spirituels, des créations artistiques d’une richesse exceptionnelle et d’une grande diversité. À travers ces objets réservés aux chefs, aux chamanes ou aux grands initiés, sous leurs aspects les plus variés, c’est une conception de l’homme et de la relation entre les hommes qui se donne à voir. Illustrant un monde merveilleux de métaphores et d’idées, ils parlent de mythes et de rites tout en faisant partie intégrante de la vie ordinaire ; le profane et le sacré y sont intimement mêlés, les valeurs esthétiques et morales y sont indissociables. Cette exposition offrira une sélection rigoureuse d’oeuvres étonnantes de beauté, provenant d’horizons géographiques et stylistiques différents. L’exposition sera accompagnée de la publication d’un catalogue disponible à la galerie. Elle se tiendra au 33, rue de Seine, lors de Parcours des mondes 2017. Pour plus d'infos, rendez-vous sur : http://www.tribalartmagazine.com/advertisers-6#advertiser_36

TAPA

Expired: TAPA

Du 12 Sept 2017 au 17 Sept 2017

À l'occasion de Parcours des mondes 2017, la Galerie Meyer – Oceanic Art propose un ensemble inédit de TAPA. Le TAPA, fait à base d’écorce interne de certaines espèces d’arbres, est omniprésent et essentiel à la vie océanienne. Les cultures diverses et variées du Pacifique ne connaissent pas historiquement le tissage. La majorité des populations des îles utilise à la place des tissus une étoffe obtenue à partir du liber (écorce interne) du Ficus, du Palétuvier (Mangrove), de l’arbre à pain et d'autres espèces. L’écorce est trempée dans de l’eau afin de faire sortir la sève et les impuretés puis est frappée avec des battoirs spécifique souvent ornés de motifs particuliers qui aident non seulement à briser et à adoucir les fibres, mais aussi à les marquer telles des filigranes. Le TAPA peut être ensuite découpé, peint, cousu, plissé et utilisé exactement comme un tissu. Ne manquez pas la pièce principale de l'exposition d'Anthony JP Meyer : un TAPA bleu des Iles Salomon d’une extrême rareté et dans un état de conservation exceptionnel. Il y aura également un rarissime TAPA des Lacs Murik de la Nouvelle-Guinée ainsi qu’un masque EHARO du Golfe de Papouasie provenant de chez Henri & Hélène Kamer en 1966. La Galerie Meyer - Oceanic Art se tiendra au 17 Rue des Beaux-Arts, lors de Parcours des mondes 2017. Pour en savoir plus, rendez-vous sur : http://www.tribalartmagazine.com/advertisers-id-316-ed.

Tropéa & Yoruba. Résonances de perles, d

Expired: Tropéa & Yoruba. Résonances de perles, d'hier et d'aujourd'hui

Du 12 Sept 2017 au 17 Sept 2017

La Galerie Schoffel de Fabry propose pour ce Parcours des mondes 2017 une confrontation entre les oeuvres perlées de l’artiste contemporaine Yveline Tropéa et celles des anciens artistes Yoruba du Nigéria. Yveline Tropéa navigue de Ouagadougou à Paris depuis plus de dix ans, ayant installé ses ateliers dans ces deux refuges. Son travail est enraciné d’Afrique et d’un monde intérieur développant des dessins automatiques, libres de tout emprunt. C’est un retour aux sources que propose cette exposition, souhaitant faire ressentir la résonnance des perles, entre une oeuvre contemporaine fraichement brodée et les anciens assemblages de perles de verre du royaume Yoruba. Entre les messages mythologiques des créations Yoruba et le libre cours des rêves subliminaux de l’artiste Tropéa, la galerie vous invite à découvrir un ensemble d’oeuvres d’hier et d’aujourd’hui (tableaux, dessins, sacs à divinations, coiffes, attributs royaux) tous reliés par la même nécessité de pérennité. Cette exposition se tiendra 4, rue Guénégaud, lors de Parcours des mondes 2017. Pour en savoir plus, rendez-vous sur : http://www.tribalartmagazine.com/annonceurs-id-325-ed.

X masques de Côte d

Expired: X masques de Côte d'Ivoire

Du 12 Sept 2017 au 17 Sept 2017

Ce sont ces objets qui séduisirent en premier amateurs et artistes, peu à peu les envoûtèrent, puis bouleversèrent leur regard. Stupéfaits de constater qu’au plus sombre de la forêt, un sculpteur anonyme anticipât à ce point leurs préoccupations les plus contradictoires - qu’elles fussent cubistes, surréalistes, expressionnistes - leur fît ainsi parler d’Art. Par la Galeria Guilhem Montagut (basée à Barcelone) au 6, rue Jacques Callot, lors de Parcours des mondes 2017. Pour en savoir plus, rendez-vous sur : http://www.tribalartmagazine.com/advertisers-11#advertiser_320.

La Congragation du Saint-Esprit expose une douzaine d

Expired: La Congragation du Saint-Esprit expose une douzaine d'oeuvres

Du 13 Sept 2017 au 17 Sept 2017

La Congrégation du Saint-Esprit, plus ancienne congrégation missionnaire catholique implantée en Afrique, a réuni entre la fin du 19e siècle et le début du 20e siècle d’importantes collections ethnographiques, conservées depuis entre ses murs. A l’occasion de la sortie de l’ouvrage Afrique, à l’ombre des dieux (Éditions Somogy, 2017, sous la direction de Nicolas Rolland) retraçant l’histoire de ses collections, la Congrégation exposera une douzaine d’oeuvres issues de son fonds, dans la crypte de la chapelle du Saint-Esprit à Paris. Ces sculptures, provenant des peuples Punu, Téké et Kongo, originaires du Gabon et du Congo, seront présentées au public pour la toute première fois. Maison-mère de la Congrégation du Saint-Esprit, 30 rue Lhomond, 75005 Paris. Du 13 au 17 septembre 2017. 14h-18h30. Entrée libre.

Collection Berjonneau - Muñoz

Expired: Collection Berjonneau - Muñoz

Le 20 Sept 2017

Avec 120 pièces exquises, cette vacation mettra à l'honneur la passion d’une famille pour les arts millénaires du Mexique, du Guatemala, de Colombie et du Pérou, pour ne citer que les principaux centres de productions. Estimée dans son ensemble entre un million et demi et deux millions d’euros, la sélection proposée est représentative de la collection initiée dans les années 1930 par le diplomate uruguayen Álvaro Guillot-Muñoz, transmise à sa fille Julieta Guillot-Muñoz en 1971, et complétée jusqu'à l’aube du XXIe siècle par l’époux de cette dernière, le français Gérald Berjoneau. Passionné par les cultures mexicaines et fasciné par le jeu de Balle, c’est ce dernier qui donnera à la collection son signe distinctif en y incorporant le plus grand ensemble en mains privées d’objets liés à ce sport aux connotations rituelles, pratiqué par différents peuples préhispaniques, et particulièrement par les Mayas. En toute cohérence, hachas, palmas et jougs seront largement représentés lors de la vente. La sélection comprendra également des stèles de Valdivia, qu’Álvaro Guillot-Muñoz appréciait tout particulièrement. Les amateurs pourront voir l’ensemble des pièces proposées lors de leur exposition publique à partir du 15 septembre.

Le guerrier de l’île

Expired: Le guerrier de l’île

Museum of Archaeology & Anthropology of Cambridge
Du 04 Avr 2017 au 25 Sept 2017

"The Island Warrior: Coconut Fibre Armour from Kiribati" est le fruit d’une collaboration entre le Musée d’Archéologie et d’Anthropologie de Cambridge et "Tungaru: the Kiribati Project", dont le but est de mettre en valeur l’héritage artistique des archipels de Kiribati, situés à cheval entre la Polynésie et la Micronésie. Au centre du parcours : d’incroyables armures fabriquées dans ces petites îles du Pacifique tout au long du XIXe siècle. En partant de documents historiques et de récits issus de la tradition orale, l’exposition examine leur mode de fabrication et leurs usages. Ces armures étaient constituées à partir des matériaux présents dans l’environnement proche des insulaires, principalement de la fibre de noix de coco choisie pour sa résistance et sa flexibilité. Elles étaient ensuite ornées de cheveux humains et s’accompagnaient de casques en poisson porc-épic. Une nouvelle armure réalisée par des artistes contemporains basés en Nouvelle-Zélande et selon les techniques de l’époque est également exposée.

Voyage dans les mers du Sud

Expired: Voyage dans les mers du Sud

Du 08 Sept 2017 au 30 Sept 2017

La galerie l’Atelier d’Artistes rend pour la première fois hommage à l’Océanie lors de cet accrochage. Intitulé "Voyages dans les mers du Sud", celui-ci présentera une soixantaine d’oeuvres – tableaux, dessins et photographies anciennes, principalement – réalisées par des artistes européens qui entreprirent leur propre voyage de découverte de ces contrées lointaines et fascinantes. Parmi eux, le peintre danois August Plum embarqué sur la Galathea, le capitaine Richard Oliver de la Marine royale anglaise et auteur d’aquarelles pleines de saveur témoignant de la beauté des paysages de Nouvelle-Calédonie ainsi que de la fierté des guerriers des Nouvelles-Hébrides, ou encore Elisabeth Pullman, qui réalisa de superbes portraits de chefs maoris.

Voyage dans les collections du musée Dobrée

Expired: Voyage dans les collections du musée Dobrée

Du 20 Mai 2017 au 01 Oct 2017

Riche de 135 000 oeuvres, le musée Dobrée a hérité à l’origine des collections de la Société archéologique et historique de Nantes et de Loire-Atlantique, ainsi que des collections de Thomas Dobrée, armateur et grand collectionneur français. À vocation universelle, il s’enrichit aujourd’hui grâce à diverses acquisitions, à des dons ou des dépôts de l’État. Jusqu’au 1er octobre, le musée propose de découvrir une sélection de 350 de ses oeuvres. Le visiteur est invité à parcourir dix espaces thématiques, allant de la numismatique à l’archéologie méditerranéenne, de la sculpture aux arts graphiques. Une section dédiée aux arts extra-européens met en scène notamment des armes, des céramiques, des statuettes et des objets rituels issus d’Océanie, d’Amérique, d’Afrique et d’Asie. Un beau voyage dans le temps et l’espace. Plus d'infos sur : https://grand-patrimoine.loire-atlantique.fr