Archives: Filtrer par dates
Entre le...
...et le...
Archives: Filtrer par types
Expositions
Salons/foires
Conférences
Ventes publiques
Signatures
*Décocher les types à exclure
Archives: Filtrer par thèmes
Antiquités
Archéologie
Art aborigène
Art africain
Art amérindien
Art asiatique
Art du sud-est asiatique
Art esquimau
Art indonésien
Art océanien
Art précolombien
Art tribal
*Décocher les thèmes à exclure
Archives: Filtrer par lieu
*Entrer une localisation géographique (un continent, un pays, un état ou une ville)
Archives: Filtrer par mot-clé
*Entrer votre mot-clé ci-dessus

News archivées

Archivées (768)
En cours (50)
Filtrer par...
  • Date
  • .
  • Type
  • .
  • Thème
  • .
  • Lieu
  • .
  • Mot-clé
PILAT 2015 : nouveau site web!

Expired: PILAT 2015 : nouveau site web!

Du 15 Oct 2015 au 10 Déc 2015

Pour la septième édition du Prix International d'Art Tribal, l'événement se dote d'un nouveau site web, plus dynamique. Retrouvez désormais toutes les informations relatives au PILAT sur www.prixpilat.com . Créé en 2009 par Tribal Art magazine en partenariat avec Sotheby's Paris, ce prix récompense chaque année deux ouvrages, monographies ou catalogues d’exposition, spécialisés dans le domaine des arts premiers, l'un en langue française et l'autre en langue anglaise, cherchant ainsi à faire valoir la qualité, la diversité et la richesse de l'édition dans cette vaste discipline. Les noms des livres présélectionnés pour le PILAT 2015 dans la catégorie francophone sont : Homme blanc. Homme noir. Impressions d’Afrique. ; Les maîtres de la sculpture de Côte d'Ivoire ; Masques Géants du Congo. Patrimoine ethnographique des jésuites de Belgique. Dans la catégorie anglophone, les trois titres en lice sont : African Art in the Barnes Foundation Triumph of L'Art Negre and the Harlem Renaissance ; Embodiments. Masterworks of African Figurative Sculpture ; Kongo. Power and Majesty.

PAIR(e) - Bruxelles

Expired: PAIR(e) - Bruxelles

Du 17 Sept 2015 au 13 Déc 2015

Depuis 2011, Bruxelles possède un lieu de rencontres et de débats consacré à la passion pour la collection. Nous faisons bien entendu référence à Maison particulière qui accueille, du 17 septembre au 13 décembre, PAIR(e). Traversant les époques et les styles, cet accrochage présente une centaine d’oeuvres très hétéroclites, dialoguant par paires. Elles sont issues de deux collections privées constituées par les membres d’une même famille, un détail qui ne relève pas de l’anecdote car le propos de l’exposition est bien de réfléchir aux motivations du collectionneur, qui pouvent être individuelles ou profondément marquées par une histoire et un goût familial. L’art tribal trouve sa place dans cette évocation à travers un ensemble de masques, sculptures et autres objets usuels d’Afrique (Côte d’Ivoire, Mali, Gabon et Congo, parmi d’autres) et d’Océanie (îles Fidji, Nouvelle-Irlande et région du Sepik) regroupés autour d’une toile emblématique, Merchants of the Gods Mr and Mrs JJ. Klejman (1970), réalisée par l’artiste Rosemary Lwandosky-Lois, épouse du collectionneur George Lois dont Tribal Art magazine a publié un entretien dans le numéro 71.

50 at 20: Masterpieces of American Indian Art from the Thaw Collection

Expired: 50 at 20: Masterpieces of American Indian Art from the Thaw Collection

Fenimore Art Museum
Du 01 Avr 2015 au 31 Déc 2015

Du 1er avril au 31 décembre 2015, le Fenimore célébrera le vingtième anniversaire de la collection Thaw avec 50 at 20: Masterpieces of American Indian Art from the Thaw Collection, une exposition qui présentera cinquante oeuvres remarquables d’art amérindien couvrant deux mille ans d’histoire de l’art en Amérique du nord. En invitant des artistes et spécialistes indigènes, ainsi que des conservateurs indigènes et non indigènes à s’exprimer, l’exposition examine les éléments tangibles, mais également intangibles, qui concourent à la création d’un chefd’oeuvre.

Nouvel espace pour Michel Thieme

Expired: Nouvel espace pour Michel Thieme

Du 01 Oct 2015 au 01 Janv 2016

La galerie Michel Thieme, Tribal Art accueille désormais les visiteurs dans des nouveaux locaux situés au Weteringstraat 45, à Amsterdam. Avec une belle vitrine ayant pignon sur rue, l’espace se déploie à l’intérieur sur plusieurs niveaux et alterne des murs en pierre apparente et des murs lisses, permettant de créer différentes ambiances. Espérons que ce changement contribuera à renforcer le rayonnement de cette galerie qui s’est distinguée par des accrochages conservant la saveur des cabinets de curiosité d’antan tout en témoignant d’une sensibilité esthétique propre au XXIe siècle.

Exposition "L

Expired: Exposition "L'Europe fantôme" à Ostende - Belgique

Du 30 Nov -0001 au 02 Janv 2016

Jusqu’au 2 janvier 2016, le Mu.ZEE accueille une exposition qui place le visiteur de l’autre côté du miroir. Jouant sur l’inversion du titre du fameux ouvrage de Michel Leiris, L’Afrique fantôme, carnet de route de la mission Dakar-Djibouti (1931- 1933), L’Europe fantôme interroge la représentation de l’art d’Afrique au XXe siècle dans les sociétés occidentales, et réévalue aussi le modèle muséal occidental, véhicule par excellence du discours impérialiste de l’époque coloniale. Suivant un fil historique allant de la conférence sur le Congo de Berlin de 1845-1885 à la présentation du pavillon belge à la cinquante-sixième édition de la Biennale de Venise en 2015, le discours est servi par toutes sortes de documents (photographies et publications), ainsi que par une sélection de plus de quarante- cinq oeuvres issues des collections du Musée royal de l’Afrique centrale de Tervuren. Les pièces choisies pour L’Europe fantôme sont proposées également sous un jour nouveau, à travers les photographies individuelles prises par Patrick Wokmeni, artiste camerounais dont l’oeuvre traduit des préoccupations politiques et identitaires. L’exposition s’attarde également sur les visions de penseurs et d’écrivains anticolonialistes tels qu’Aimé Césaire, Cheikh Anta Diop, Édouard Glissant ou encore Chinoua Achebe.

Afrique, la croisée des mondes

Expired: Afrique, la croisée des mondes

Musée d'Angoulême
Du 16 Mai 2015 au 03 Janv 2016

Casser l’image d’un art primitif immuable et figé dans le temps, telle est l’ambition de cette exposition Afrique, la croisée des mondes, qui se tient au Musée d’Angoulême du 16 mai 2015 au 3 janvier 2016. Les logiques métisses sont nombreuses à l’intérieur même du continent, où les traditions d’un peuple viennent fréquemment interférer avec la culture d’un autre. Elles sont également évidentes lorsqu’on étudie les apports extérieurs au continent, qu’il s’agisse de la propagation de l’islam (amulettes, poids à peser l’or) ou de la rencontre avec l’Occident (ivoires afro-portugais, objets chrétiens). En illustrant ces processus de mélange et d’hybridation, les organisateurs nous invitent aussi à repenser la notion d’authenticité, qui exige en principe qu’un objet soit conçu selon des canons culturels purs et traditionnels, là où les phénomènes de métissage et d’acculturation devraient au contraire nous inviter à adopter des critères plus larges.

Pacific Worlds

Expired: Pacific Worlds

Oackland Museum of California
Du 30 Mai 2015 au 03 Janv 2016

Une exposition à l’Oakland Museum of California s’intéresse du 30 mai 2015 au 3 janvier 2016 aux interactions entre le sud de la côte ouest des États-Unis et le Pacifique au cours de l’histoire. Elle explore les liens anciens et actuels qui unissent les insulaires du Pacifique, les Hawaïens et Californiens de souche, les Philippins et les Anglo-Américains, qu’ils soient habitants, colons ou explorateurs. La Californie est généralement perçue comme la frontière occidentale du Pacifique. L’exposition prend le contrepied de cette idée et considère, à l’inverse, l’État comme « la côte est du Pacifique ». Associant des objets et des documents éphémères de la collection du musée avec des oeuvres contemporaines des habitants des îles du Pacifique et de Californie, Pacific Worlds tente de démontrer comment les pratiques culturelles du Pacifique, notamment en matière de danse, musique, nourriture, d’arts textiles, de tatouage, de surf et d’art ont influencé le paysage culturel de la Californie. Elle coïncide avec la célébration du centième anniversaire de l’exposition universelle de San Francisco (Panama–Pacific) de 1915.

In and Out of the Studio Photographic Portraits from West Africa

Expired: In and Out of the Studio Photographic Portraits from West Africa

The Metropolitan Museum of art
Du 31 Août 2015 au 03 Janv 2016

Cet automne, le Metropolitan Museum of Art présente simultanément deux expositions qui mettent en lumière la richesse et la diversité de la production artistique dans le domaine de la photographie en Afrique. Visible du 31 août 2015 au 3 janvier 2016, In and Out of the Studio: Photographic Portraits from West Africa retrace un siècle d’histoire du portrait photographique en partant des pionniers africains actifs dans les années 1870 pour s’achever sur les travaux plus récents réalisés dans les années 1970. Au moyen d’une sélection de quatre-vingts portraits issus de la collection du Met – photographies, cartes postales, photographies au format carte postale et négatifs originaux –, l’exposition cherche à accroître notre compréhension de l’art du portrait photographique en illustrant la grande variété de ces pratiques à travers l’Afrique de l’Ouest, du Sénégal au Cameroun, du Mali au Gabon. (...) Découvrez notre article complet au sujet de l'exposition dans le numéro d'automne 2015 de Tribal Art magazine.

Kongo: Power and Majesty

Expired: Kongo: Power and Majesty

The Metropolitan Museum of art
Du 18 Sept 2015 au 03 Janv 2016

Une exposition majeure offrant de nouveaux éclairages sur la relation entre l’Afrique et l’Occident sera présentée du 16 septembre 2015 au 3 janvier 2016 au Metropolitan Museum of Art de New York. Consacrée à l’une des traditions artistiques les plus infl uentes du continent africain, Kongo: Power and Majesty prend comme point de départ le moment des tous premiers contacts directs entre les dirigeants africains et européens à la fi n du XVe siècle.1 En 1483, le navigateur Diogo Cao atteignit l’embouchure du fl euve Congo et fi t élever un pilier de pierre, ou padrao, à l’endroit où il accosta (fi g. 2). L’inscription qui fi gure sur ce monument sculpté à Lisbonne présente la mission de Cao pour la postérité comme une découverte mandatée par le roi Jean II de Portugal.2 À l’époque de l’arrivée du navigateur, la civilisation Kongo occupait en partie les pays que sont aujourd’hui la République du Congo, la République démocratique du Congo et l’Angola et était composée de plusieurs principautés distinctes. Parmi ces royaumes, les plus importants étaient ceux de Kongo et du Loango..... Découvrez la suite de notre article dans le numéro d'automne 2015.

Esthétiques de l

Expired: Esthétiques de l'Amour : Sibérie extrême-orientale

Du 03 Nov 2015 au 17 Janv 2016

Parmi les ensembles spectaculaires des collections asiatiques du musée du quai Branly, les objets anciens collectés dans les régions de Sibérie Extrême–Orientale à la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle, relevant de l’interaction entre le monde des hommes, la nature sauvage et le monde des esprits, suscitent un intérêt particulier. Des robes de protection en peau de poisson, aux accessoires rituels ornés de volutes et de spirales symboliques, en passant par les objets du quotidien associant des matériaux et des décors naturels d’un brut raffinement : les objets éclectiques et méconnus en provenance du bassin du fleuve Amour associent élégance esthétique et intérêt ethnographique. Ils comptent aujourd’hui parmi les fleurons de la collection du musée du quai Branly. L’exposition présentera l’art décoratif des peuples du bassin de l’Amour, porteur de sens et révélateur de la construction ontologique spécifique de ces peuples dans leur rapport avec le monde visible et invisible.