Livres: Filtrer par types
Catalogues
Guides
Livres
CD's
DVD's
*Décocher les types à exclure
Livres: Filtrer par thèmes
Antiquités
Archéologie
Art aborigène
Art africain
Art amérindien
Art asiatique
Art du sud-est asiatique
Art esquimau
Art indonésien
Art océanien
Art précolombien
Art tribal
*Décocher les thèmes à exclure
Livres: Filtrer par langues
Français
Anglais
Autre
*Décocher les types à exclure
Livres: Filtrer par mot-clé
*Entrer votre mot-clé ci-dessus

Tous les livres couverts

Tous (332)
A la une (8)
Filtrer par...
  • Type
  • .
  • Thème
  • .
  • Langue
  • .
  • Mot-clé
Catalogue Parcours des mondes 2015

Catalogue Parcours des mondes 2015 - (FRANÇAIS)

Parcours des mondes
Primedia

Le nouveau catalogue de Parcours des mondes 2015 sera disponible à la vente dès le 15 août 2015 sur notre site internet au prix de 20€. Ce nouveau catalogue compte 200 pages et plus de 15 illustrations couleurs.

Catalogue Parcours des mondes 2016

Catalogue Parcours des mondes 2016 - (FRANÇAIS / ANGLAIS)

Parcours des mondes

Le nouveau catalogue de Parcours des mondes 2016 sera disponible à la vente dès le 15 août 2016 sur notre site internet au prix de 20€. Ce nouveau catalogue compte 186 pages et plus de 300 illustrations couleurs.

Catalogue Parcours des mondes 2017

Catalogue Parcours des mondes 2017 - (FRANÇAIS / ANGLAIS)

Parcours des mondes

Pour sa 16ème édition, Parcours des mondes l'incontournable salon international des arts premiers et asiatiques, implanté depuis toujours au coeur de Saint-Germain-des-Prés rassemble une nouvelle fois plus d'une soixantaine de marchands de renommée internationale. Le catalogue en vente au prix de 20€ compte 170 pages et plus de 300 illustrations couleurs.

Catalogue Parcours des mondes 2018

Catalogue Parcours des mondes 2018 - (FRANÇAIS / ANGLAIS)

Parcours des mondes

Parcours des mondes, l'incontournable salon international des arts premiers et asiatiques, implanté depuis toujours au coeur de l'enchanteur quartier historique de Saint-Germain-des-Prés souffle ses dix-septième bougies. Pour l'occasion, sort une fois n'est pas coutume son fameux catalogue en vente au prix de 20€, qui rassemble les plus belles pièces des plus de soixante marchands de renommée internationale participants. L'ouvrage compte près de 170 pages et plus de 200 illustrations couleurs.

Ceintures ethniques d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et des Amériques

Ceintures ethniques d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et des Amériques - (FRANÇAIS)

Anne Leurquin, Mauro Magliani
Editions du Seuil / Skira

Après quatre livres sur les bagues, les boucles d'oreilles, les bracelets et les colliers ethniques d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et des Amériques, cet ouvrage, dernier en date consacré à la remarquable collection Ghysels de bijoux ethniques, porte pour la première fois sur les ceintures et les cache-sexe ornant les partie les plus intimes du corps. Au-delà de l'utilité de ces ornements, l'auteur nous entraîne sur le discours de la pudeur et de la sexualité dans les sociétés non-occidentales. Si l'Afrique et l'Océanie recèlent les cache-sexe les plus originaux, tant par leurs formes que par leurs matières, c'est bien l'Asie, l'Inde et le Maghreb qui révèlent les exemples les plus somptueux de ceintures. Outre 200 illustrations commentées, ce livre est accompagné d'un glossaire, d'un index, de cartes et d'une bibliographie générale. Anne Leurquin, l'auteur, est historienne de l'art et professeur d'histoire de l'art et d'ethnologie à l'université libre de Bruxelles.

Chine, dans les monts de la Lune Chez les Miao du Sud-Ouest

Chine, dans les monts de la Lune Chez les Miao du Sud-Ouest - (FRANÇAIS)

Catherine Bourzat, Philippe Patin
Editions du Chêne

Pauvres en terres cultivables, compartimentés en de minuscules vallées par des montagnes chaotiques et étranges, les monts de la Lune, nom donné au Guizhou, province du sud-ouest de la Chine, est une région si enclavée que l'empire du Milieu préféra en faire une contrée d'exil, plutôt que de conquête. Le Guizhou abrite de nombreuses minorités ethniques qui ont résisté à l'hégémonie culturelle des Han en trouvant refuge dans ces bastions naturels enclavés. Préférant l'autarcie à l'assimilation, ces populations ont transformé les monts de la Lune en une sorte de conservatoire de leurs traditions, offrant aujourd'hui le visage de la Chine éternelle. Cet ouvrage est dédié à la vie, au quotidien et aux traditions de l'une de ces minorités, les Miao. Saison après saison, Philippe Fatin a photographié la réalité culturelle d'un peuple qui vénère ses ancêtres comme de bienveillants protecteurs et qui ne vit d'autre temps que celui du cycle des lunes. L'auteur des textes, Catherine Bourzat, est orientaliste de formation, et sillonne l'Asie par "conviction". Les photographies de Philippe Fatin sont exposées jusqu'au mois de mai 2005, au musée des Arts asiatiques de Nice dans le cadre de l'exposition De fil et d'argent, mémoire des Miao de Chine, à laquelle participe également la sinologue Catherine Bourzat.

Civilisations des Arts Premiers

Civilisations des Arts Premiers - (FRANÇAIS)

Ivan Bargna
Place des Victoires

C'est d'abord un magnifique objet ! Riche de quelque six cent cinquante illustrations, cet imposant volume confronte des chefs-d'oeuvre issus principalement des collections du musée du quai Branly avec les premiers clichés pris par les explorateurs et voyageurs de la fin du XIXe siècle. Masques, sculptures, instruments de musique, objets rituels ou de la vie quotidienne, bijoux et parures d'Afrique, d'Océanie, d'Asie et des Amériques prennent toute leur dimension esthétique et religieuse face aux visages des peuples qui les ont conçus avec piété et amour. On sent palpiter, intacte, l'âme de ces civilisations que le qualificatif de « premiers » emprisonne dans une atemporalité bienveillante mais trompeuse... Il convient de souligner, en outre, la qualité exceptionnelle de l'impression et l'aspect résolument pédagogique de l'ouvrage, découpé par grandes aires culturelles. Ce livre est autant une première approche pour le néophyte qu'une délectation visuelle pour le lecteur averti.

Clair-Obscur

Clair-Obscur - (FRANÇAIS)

Jean-Francois Chavanne
Galerie Schoffel & Valluet

Clair-Obscur, portfolio limité à deux cent vingt-deux exemplaires, est le fruit d'une commande audacieuse passée par la galerie Schoffel & Valluet à Jean-François Chavanne. Audacieuse car c'est plutôt pour ses portraits, ses paysages et ses natures mortes que l'on connaît le photographe. Edité à l'occasion de Parcours des mondes 2008, ce portfolio comporte cinquante-six photographies de pièces d'arts premiers dont émane une même lumière, douce et précise, qui souligne les reliefs tout en gardant l'aura de mystère de chaque objet. Il résulte de ce traitement homogène une grande unité dans la diversité. Car diverses, ces pièces le sont, allant d'un masque dan à une paire de couteaux mangbetu collectée au Congo belge par le lieutenant Demuenynck dans les premières années du XXe siècle, en passant par un collier sepik, une urne en onyx du Mexique datant du Xlle-Xllle siècle, d'une transparence laiteuse, ou encore une statue de femme enceinte bamana du Xe siècle. L'émotion pourtant qui en émane les apparente, tout comme l'unité du fond sur lequel elles se détachent, et la subtilité d'une palette chromatique tout en teintes désaturées. Ainsi décontextualisés, les objets conservent néanmoins leur force intrinsèque. L'essence de ces pièces rituelles semble avoir été parfaitement saisie par le photographe. Il la restitue à travers un regard à la fois poétique, profondément contemporain et comme en un dialogue intime avec elles. Une héliogravure numérotée et signée complète le portfolio, présenté dans un élégant coffret noir, également signé.

Coaxing the Spirits to Dance: Art and Society in the Papuan Gulf of New Guinea

Coaxing the Spirits to Dance: Art and Society in the Papuan Gulf of New Guinea - (ANGLAIS)

Nils Nadeau
Hood Museum of Art

Superbe ouvrage de complément d’une des nombreuses et extraordinaires expositions itinérantes récemment présentée à travers le pays, ce catalogue se singularise par l’interaction des illustrations et du texte : les images et les photos des pièces ne sont plus reléguées dans une section « à part ». Les articles couvrent une grande diversité de sujets, reflet d’années de recherches et de collaboration intensive entre le Hood Museum of Art et le National Museum and Art Gallery de Papouasie Nouvelle-Guinée. Si chaque objet est photographié et présenté comme une oeuvre d’art, tout au long de l’ouvrage, ces photographies sont placées en regard d’images illustrant certains aspects culturels et anthropologiques de leur fonction passée ainsi que la manière dont ils étaient portés et/ou utilisés par leurs créateurs. Après le Hood Museum of Art (jusqu’au 17 septembre), l’exposition - légèrement modifiée - sera visible au Metropolitan Museum of Art (du 24 octobre 2006 au 2 septembre 2007), permettant à ceux qui l’auraient manquée de se rattraper.

Collecting Tribal Art: How Northwest Coast Masks and Easter Island Lizard Men Become Tribal Art

Collecting Tribal Art: How Northwest Coast Masks and Easter Island Lizard Men Become Tribal Art - (ANGLAIS)

Paula G. Rubel & Abraham Rosman
Infinity Publishing

Ce livre, rédigé par deux professeurs émérites d’anthropologie, l’un du Barnard College et l’autre de l’université de Columbia, plonge le lecteur au coeur de l’anthropologie particulière du marché de l’art tribal, des collectionneurs aux musées, en passant par les marchands. Il décrit la manière dont l’art tribal est passé de quelque chose qui aurait été créé par des êtres presque mythiques à des sculptures ayant inspiré les artistes d’avant-garde – et examine pourquoi l’art africain a plu aux cubistes, tandis que l’art d’Océanie et amérindien a davantage séduit les dadaïstes et les surréalistes. Il s’attarde sur les nombreuses incarnations de l’activité de collection, tantôt maladie autodiagnostiquée, tantôt acte radical de bienfaisance publique. Par une analyse rigoureuse et détaillée, il lève le voile sur quelques-unes des lubies et des contradictions du marché de l’art. Vous ne serez peut-être pas toujours d’accord avec leurs conclusions, mais vous apprécierez le débat.