Livres: Filtrer par types
Catalogues
Guides
Livres
CD's
DVD's
*Décocher les types à exclure
Livres: Filtrer par thèmes
Antiquités
Archéologie
Art aborigène
Art africain
Art amérindien
Art asiatique
Art du sud-est asiatique
Art esquimau
Art indonésien
Art océanien
Art précolombien
Art tribal
*Décocher les thèmes à exclure
Livres: Filtrer par langues
Français
Anglais
Autre
*Décocher les types à exclure
Livres: Filtrer par mot-clé
*Entrer votre mot-clé ci-dessus

Tous les livres couverts

Tous (334)
A la une (8)
Filtrer par...
  • Type
  • .
  • Thème
  • .
  • Langue
  • .
  • Mot-clé
Tribal Treasures in Dutch Private Collections

Tribal Treasures in Dutch Private Collections - (ANGLAIS)

Siebe Rossel & Arnold Wentholt
AFdH Publishers & VVE

Publié par la société des collectionneurs néerlandais d'arts premiers (VVE), à l'occasion de son vingt-cinquième anniversaire, ce catalogue accompagnait l'exposition épo-nyme qui s'est tenue à l'Afrika Muséum de Berg en Dal du 4 octobre 2008 au 4 janvier 2009. Il illustre plus de cent vingt pièces d'Afrique, d'Indonésie et de Mélanésie, dont la plupart n'avaient jamais été publiées. Certaines oeuvres maîtresses sont accompagnées de légendes historiques qui expliquent leur contexte d'utilisation. Ce livre de référence vient s'ajouter en bonne place au corpus bibliographique dédié aux arts premiers.

Tridacna Gigas. Objets de prestige en Mélanésie

Tridacna Gigas. Objets de prestige en Mélanésie - (FRANÇAIS)

Eric Lancrenon & Didier Zanette
Au vent des îles

Ce livre est né de la rencontre entre deux passionnés qui partagent une même fascination pour le bénitier fossile tridacna gigas et les oeuvres qui ont été réalisées dans ce matériau d'exception. Cette matière qui rappelle l'ivoire provient en réalité des coquilles préhistoriques dont la nacre a subi des modifications structurelles pour devenir un matériau précieux pour les Mélanésiens. Cet ouvrage passe en revue le large éventail d'objets réalisés à partir de cette « coquille de pierre », des bracelets et autres ornements lapita, trouvés en contexte archéologique, aux fameuses plaques funéraires barava des îles Salomon au décor ajouré, en passant par les kapkap couverts de dentelle d'écaillé de tortue et les monnaies circulaires que l'on retrouve dans toute la Mélanésie. Un livre haut en couleur, bien illustré et qui redonne ses lettres de noblesse à une matière et à un type d'oeuvres délaissées pendant trop longtemps par les amateurs.

Tsimshian Treasures : The Remarkable Journey of the Dundas Collection

Tsimshian Treasures : The Remarkable Journey of the Dundas Collection - (ANGLAIS)

Donald Ellis & Steven Clay Brown & Bill Holm & Allan Hoover & Sarah Milroy & William White
University of Washington Press

Après cent quarante-trois années passées à l’étranger, chez des particuliers, la collection Dundas d’art de la côte nord-ouest, dispersée par Sotheby’s New York en octobre 2006, a retrouvé sa terre natale, le Canada. La plupart des enchères décisives furent réalisées par des collectionneurs privés qui prêtèrent leurs pièces nouvellement acquises pour Treasures of the Tsimshian from the Dundas Collection. Cette exposition itinérante, qui se déplace à travers le Canada, a été montée grâce à l’obligeance des neuf nouveaux propriétaires. Le catalogue, largement illustré, retrace l’histoire de la collecte des pièces par le révérend Robert James Dundas à Old Metlakatla, près de Prince Rupert, en 1863 et les efforts qui furent mis en oeuvre pour faire revenir ces pièces au Canada. Les informations qui accompagnent chaque oeuvre nous permettent de mieux comprendre leur contexte social et symbolique ainsi que leurs significations originelles.

Un sac contre un poney : l'art des sacs à bandoulière Ojibwe

Un sac contre un poney : l'art des sacs à bandoulière Ojibwe - (ANGLAIS)

Marcia G. Anderson
Minnesota Historical Society Press

Les sacs à bandoulière ou "gashkibidaaganag" sont des grands sacs richement décorés de perles portés à l’épaule, fabriqués et utilisés par plusieurs tribus indiennes de l’Amérique du Nord autour des Grands Lacs. Ce sont des icônes culturelles précieuses dans leurs propres cultures et à travers le monde. Les peuples du Dakota échangeraient même un poney contre un beau sac orné de perles ! Au fil des ans, les collectionneurs et ethnographes non indiens les ont achetés. Aujourd’hui, il y en a des centaines dans les musées du monde entier, mais assez peu entre les mains des membres de la communauté. Dans "A Bag Worth a Pony: The Art of the Ojibwe Bandolier Bag", Marcia G. Anderson partage les résultats de trente années d’étude obtenus auprès des artistes de perles qui en gardent la forme en vie, à travers des documents historiques, et à partir des sacs eux-mêmes. L'auteure examine l’histoire, les formes et les motifs des sacs. Elle donne au lecteur les outils nécessaires pour comprendre leur signification et offre une visite de sept réserves Ojibwe du Minnesota. La première partie de ce livre examine le développement historique de cette forme d’art, tandis que la deuxième partie s’attache aux traditions régionales et identifie des artistes spécifiques. Un grand nombre de photos historiques illustre ses pages.

Uncommon Threads: Wabanaki Textiles, Clothing, and Costume

Uncommon Threads: Wabanaki Textiles, Clothing, and Costume - (ANGLAIS)

Bruce J. Bourque, Laureen A. Labar
University of Washington Press, Maine State Museum

Population autochtone de la péninsule du nord des États-Unis, les Wabanaki possèdent une riche tradition d'art textile, peu connue, présentée dans cet ouvrage. Uncommon Threads ne se contente pas d'étudier les techniques et les motifs employés par les Wabanaki, il explore, de façon détaillée, le contexte politique, historique et culturel qui a vu naître cette tradition au Canada et aux États-Unis. Les textiles sont ici présentés comme les témoins des changements subis par la culture wabanaki mais également de l'identité de leurs créateurs. À travers d'innombrables illustrations, l'ouvrage met en lumière les différences intrigantes qui existent entre les motifs employés par les Wabanaki et ceux utilisés par d'autres populations amérindiennes, plus largement étudiées et dont les oeuvres ont été plus souvent reproduites.

Une passion pour l’art africain

Une passion pour l’art africain - (FRANÇAIS)

Marie-France Vivier & Jean Vivier & Yves Develon
Joël Cuénot

La collection, réunie depuis plus de vingt ans par Marie-France et Jean Vivier, témoigne d’une sensibilité passionnée et d’une grande liberté de choix qui les conduit souvent bien loin des « classiques » de l’art africain. Les sculptures reproduites, souvent vues sous plusieurs angles, sont presque toutes inédites. Dans ce livre très personnel, Jean Vivier parle de leur collection et de l’émotion esthétique que son épouse et lui-même ressentent devant la sculpture africaine. Pour chaque oeuvre présentée, le lecteur trouvera, à côté d’informations de caractère ethnologique, une analyse du « pouvoir des formes », de leur capacité à émouvoir. Le texte, rigoureux, n’exclut cependant pas l’humour, et les sculptures ne sont pas classées selon l’ordre habituel des ethnies (depuis les Dogon jusqu’aux Zoulou) mais regroupées par affinités esthétiques dans des chapitres aux intitulés réjouissants. Quelques « fantaisies autour de l’art africain », montages facétieux réalisés par l’auteur, ponctuent ce livre à la mise en pages claire et élégante.

Unknown Masterpieces of Indian Folk & Tribal Art

Unknown Masterpieces of Indian Folk & Tribal Art - (ANGLAIS)

Subhashini Aryan
B.N. Aryan

Toutes les pièces présentées dans cet ouvrage proviennent de la collection personnelle de K.C. Aryan qui, depuis les années 40, collecte inlassablement les oeuvres négligées du patrimoine tribal de l'Inde. K.C. Aryan, peintre, sculpteur, collectionneur, historien de l'art et éditeur (avec 16 titres entièrement dédiés à l'art indien) a également fondé en 1984 le Muséum of Folk, Tribal and Neglected Art, situé à Gurgaon, dans la banlieue de New Delhi. Assurément les 52 pages consacrées aux bronzes tribaux de l'Himachal Pradesh, de l'Orissa, du Maharashtra, du Madhya Pradesh et du Rajasthan retiendront l'attention des connaisseurs qui, pour la première fois, découvriront des chefs-d'oeuvre pour la plupart inconnus. On retiendra également les chapitres traitant des pataka, remarquables peintures tantriques du Rajasthan ; des objets usuels en métal et des textiles, notamment les sublimes châles de la vallée de Swat, située dans l'actuel Pakistan. Regrettons cependant la partie consacrée aux masques et sculptures de bois de l'Himachal Pradesh et du Népal illustrée par des objets de qualité très moyenne. Il faut néanmoins saluer les mérites d'un passionné pour le patrimoine immense et méconnu de l'Inde tribale. Cet ouvrage devrait devenir une référence pour les bronzes, les textiles et les peintures du monde rural indien.

Unwrapping the Textile Traditions of Madagascar

Unwrapping the Textile Traditions of Madagascar - (ANGLAIS)

Chapurukha M. Kusimba & J. Clair Odland & Bennet Bronson
UCLA Fowler Museum of Cultural History

Extensively illustrated and attractive, this book is the result of nearly a decade of collaborative research on the textile traditions in Madagascar between the Fowler Museum of Cultural History in Los Angeles and the Field Museum in Chicago. The latter has the world’s largest collection of these textiles (perhaps as many as fifty percent of those known) and many are published here for the first time. Traditional Madagascar has a long and varied textile tradition that includes the use of silk, cotton, hemp, raffia, and bark fiber woven in a variety of techniques ranging from flat weave to ikat to supplementary weft brocade, all indicative of the remarkably diverse cultural influences that have shaped the history of this remote island. The book contains essays by thirteen authorities on the subject, ranging from surveys of the tradition to early collection and cultural documentation to specific types of textiles, their uses, and the methods of their production. The articles are informative and the clear photographs showcase these rare and visually rich textiles.

Uzuri wa Dunia - le catalogue

Uzuri wa Dunia - le catalogue - (FRANÇAIS / ANGLAIS)

Didier Claes
Bruneaf asbl

Embarquez dans un voyage à travers le globe pour expérimenter la beauté du monde. Découvrez le catalogue de l’ éblouissante exposition qui a marqué la 25e édition de Bruneaf. Du Mexique à l’Océanie, les couleurs, les formes, les patines de ces oeuvres, leurs expressions, nous interrogent, nous parlent. Elles sont le reflet de civilisations lointaines, souvent anciennes et parfois éteintes, qui pourtant nous touchent. Uzuri wa Dunia est un hommage aux collectionneurs belges qui dévoilent au public, parfois en exclusivité, des oeuvres extraordinaires comme ce masque Lega en ivoire : cette pièce nous ravit pour la première fois de son incroyable pureté et de sa merveilleuse patine attestant de son ancienneté. Authors / auteurs : Didier Claes, Lin Deletaille, Bernard Dulon, Marc Leo Felix, Agnès Lacaille, Patrick Mestdagh

Vaudou/Voodoo/Vudu

Vaudou/Voodoo/Vudu - (ANGLAIS)

Jean-Dominique Burton
5 Continents/Fondation Zinzou

Burton est parti au Bénin où il a vécu le quotidien des prêtres vodoun, à la rencontre de cette croyance ancestrale. Il en résulte cent treize photographies monumentales dont cinquante-sept vodounons (maîtres de cultes) et cinquante-six vodouns (matières vénérées) que l’on retrouve dans ce superbe livre. Pour donner plus de vitalité à son travail, le portraitiste a photographié les vodounons en noir et blanc avec un appareil argentique, un Rolleiflex fabriqué en 1952. Ce travail concède un côté intemporel aux portraits tandis que les vodouns ont été photographiés en couleurs à l'aide d'un appareil numérique de la dernière génération. Cette démarche consiste, pour le photographe, à faire transparaître l'aspect esthétique du culte vodoun au Bénin. Chaque dignitaire est illustré en compagnie de son autel sacré, composé d’un subtil mariage de sculptures et de couleurs. Il en résulte une étonnante galerie de personnages aux multiples facettes, d’autant plus surprenants lorsque l’on découvre leur autel particulier. Mais que l’on ne s’y trompe pas, ces photos ne transgressent aucun secret. Elles ne dévoilent que des formes et des lieux et les vodounons ne donnent d’eux-mêmes que leurs visages et leurs regards empreints d’une puissante spiritualité. Ces photos expressives racontent leurs propres histoires qu’il nous appartient de découvrir, avec pour objectif de démystifier le vodoun, le rapprocher davantage des populations qui le craignent et semblent le méconnaître : « Ma démarche consiste donc à corriger ce cliché et à inviter les Africains, de même que les étrangers, à reconsidérer le vaudou et à lui concéder une place digne de son rang. »