Livres: Filtrer par types
Catalogues
Guides
Livres
CD's
DVD's
*Décocher les types à exclure
Livres: Filtrer par thèmes
Antiquités
Archéologie
Art aborigène
Art africain
Art amérindien
Art asiatique
Art du sud-est asiatique
Art esquimau
Art indonésien
Art océanien
Art précolombien
Art tribal
*Décocher les thèmes à exclure
Livres: Filtrer par langues
Français
Anglais
Autre
*Décocher les types à exclure
Livres: Filtrer par mot-clé
*Entrer votre mot-clé ci-dessus

Tous les livres couverts

Tous (332)
A la une (8)
Filtrer par...
  • Type
  • .
  • Thème
  • .
  • Langue
  • .
  • Mot-clé
The Art of Southern Africa: The Terence Pethica Collection

The Art of Southern Africa: The Terence Pethica Collection - (ANGLAIS)

Sandra Klopper & Anitra Nettleton & and Terence Pethica
5 Continents

Terence Pethica est collectionneur depuis plus de vingt- cinq ans. Mais, c’est après avoir visité la fameuse exposition londonienne The Art of a Continent, en 1995, qu’il commença à s’intéresser à une région longtemps négligée par les spécialistes de l’art africain. Les auteurs nous livrent les productions des Zulu, Tsonga, Ngubi et autres tribus peu connues, un art souvent surprenant où de rares sculptures figuratives côtoient des bâtons de prestige rehaussés de têtes ornementales, des cannes et haches cérémonielles à travers lesquels s’exprimait l’autorité du chef, représentant de la communauté culturelle. Ces tribus sont connues aussi pour leurs appuie-têtes aux styles très variés, censés protéger la coiffure élaborée du dormeur et faciliter l’accès aux rêves et donc la communication avec les ancêtres, tout comme les pipes et les tabatières. Le tabac éclaircit l’esprit et permet ainsi d’entendre les voix des aïeux. Les excellentes reproductions des oeuvres et la très belle maquette permettent d’apprécier à leur juste valeur les pièces présentées.

The Aztec Empire

The Aztec Empire - (ANGLAIS)

Felipe Solis
Guggenheim Museum

Ce grand et très savant ouvrage est destiné à accompagner l'exposition éponyme qui se tient actuellement au musée Guggenheim de New York. S'il est possible que l'exposition manque un peu d'informations didactiques, ce livre, avec ses 27 articles rédigés par 24 spécialistes de renom, fait mieux que remédier à cette situation. Le thème est vaste, allant de l'art, l'histoire et la religion du peuple aztèque à sa relation à son environnement naturel. Les 400 objets présentés dans l'exposition ne sont pas tous inclus dans ce livre, mais un livre broché vendu séparément complétera ce catalogue.

The Desert Southwest: Four Thousand Years of Life and Art

The Desert Southwest: Four Thousand Years of Life and Art - (ANGLAIS)

Allan Hayes & Carol Hayes
Ten Speed Press/Berkeley

De longue date passionnés par les poteries du Sud- Ouest, les auteurs de cet ouvrage avaient déjà publié Southwestern Pottery, Anasazi to Zuni. Conscients qu’une grande partie de la littérature existante sur ce sujet était difficilement abordable pour l’amateur débutant, leur objectif ici est de rendre accessible à un large public, à l’aide d’une écriture claire et simple, la culture, l’évolution et l’art du Sud-Ouest. Écrit par des non-spécialistes, l’ouvrage n’en est pas moins une mine d’informations pertinentes. Les auteurs ont mené d’intensives recherches sur le terrain et dans les collections. Plus particulièrement destiné au néophyte, mais qui ravira aussi un public averti, ce livre nous donne quelques clefs pour pénétrer les « secrets » de ces poteries et de l’art ce cette région.

The Earl W. Duncan Collection of Navajo and Pueblo Silver Bridles

The Earl W. Duncan Collection of Navajo and Pueblo Silver Bridles - (ANGLAIS)

Earl W. Duncan
Blurb

En 1953, alors qu’il participait à un rodéo dans la Grass Valley en Californie, Earl Duncan remarqua qu’un autre participant, un cowboy indien, menait sa monture par une splendide bride en argent. Ce souvenir resta gravé dans sa mémoire et, au cours de ses cinquante ans de carrière de marchand d’art amérindien, il forma une remarquable collection de brides en argent et d’accessoires équestres créés par les populations du Sud-Ouest américain. Photographiée par Neil Becker et servie par des images d’archives choisies avec soin, la collection fait l’objet d’une présentation visuelle dans ce magnifi que livre de petit format. Si les parures en argent créées par les artistes du Sud-Ouest pour orner leur corps sont bien connues, cet ouvrage met à l’honneur les ornements en argent riches et complexes destinés au plus important de leurs partenaires de travail, le cheval.

The Ella M. Cain Collection of Mono Lake Paiute Basketry

The Ella M. Cain Collection of Mono Lake Paiute Basketry - (ANGLAIS)

Ingmars Lindbergs, Jim Haas
Bonhams, Butterfields

Ella Margaret Cain (1882-1966) est née et a passé toute sa vie à Bodie et à Bridgeport, deux villes de la Sierra Nevada. À sa mort, elle légua une collection de plus de trois cents paniers amérindiens de la période 1910-1930, parfois appelée "l'âge d'or" de la vannerie californienne. Elle constitua patiemment sa collection pendant plus de soixante-dix ans, pièce par pièce ou en achetant des collections complètes. Cet ouvrage est un hommage à Madame Cain et à son amour de cette magnifique forme d'art et de ceux qui la pratiquèrent. Le livre réunit sa correspondance, des photographies personnelles et de très nombreuses illustrations de sa collection, avec des descriptions détaillées. Une partie de cette collection se trouve au musée de Mono County à Bridgeport, Californie. Elle est partiellement commercialisée par Bonhams et Butterfields, qui ont décidé de produire ce document sur ce qui fut peut-être la dernière des grandes collections anciennes de vannerie de l'Ouest.

The Horse Rider in African Art

The Horse Rider in African Art - (ANGLAIS)

George Chemeche
Antique Collectors’ Club

Le cheval n’est pas forcément l’animal qui nous vient à l’esprit quand on pense à l’Afrique. C’est donc une plaisante surprise de découvrir cet ouvrage très complet qui s’intéresse exclusivement à cette thématique particulière dans l’art africain. Malgré l’absence générale de chevaux dans la vie traditionnelle des populations africaines, la figure du cavalier est omniprésente dans l’art, et plus particulièrement dans celui des Yoruba et des Senufo, mais également dans la région du delta intérieur du Niger au Mali. Bien des artistes qui ont sculpté ces oeuvres n’ont cependant jamais vu un cheval de leur vie, leurs sculptures sont donc plutôt conceptuelles. Les objets publiés dans cet ouvrage sont issus de collections muséales et privées. Il s’organise en fonction des matériaux employés, le bois, le métal, la terre cuite, la pierre, l’ivoire et les perlages. The Horse Rider in African Art est le résultat d’un travail impressionnant qui offre une vision détaillée de la variété des représentations grâce aux nombreux essais qu’il comprend.

The Indian Frontier: 1846–1890

The Indian Frontier: 1846–1890 - (ANGLAIS)

Robert M. Utley
University of New Mexico Press

Publié pour la première fois en 1984, cet ouvrage est considéré comme une référence par les spécialistes des relations entre les Indiens et les Blancs dans l'ouest du Mississippi au XIXe siècle. Il présente l'histoire de cette interaction d'une manière relativement critique et non sensationnelle. Cette nouvelle édition a été enrichie par les apports des recherches effectuées ces vingt dernières années.

The Maya Vase Conservation Project

The Maya Vase Conservation Project - (ANGLAIS)

Lynn Grant
University of Pennsylvania Museum of Archaeology and Anthropology

Cet ouvrage traite en détail de la conservation des céramiques maya. Rédigé en termes simples, il est rendu accessible au simple curieux désirant aborder ce sujet. Dix-neuf céramiques datant d’environ 700 ap. J.-C. font l’objet de ce projet qui permet au lecteur de suivre les différentes étapes de leur fabrication. Si l’aspect visuel et la qualité de ces terres cuites sont à nos yeux un des facteurs qui en font toute la valeur, ces éléments ne sont pas nécessairement aussi essentiels que l’histoire archéologique de la pièce ne le montre. Le CD-Rom qui accompagne le livre est un complément utile à la démonstration. On y découvre les céramiques avant, pendant et après leur traitement avec les commentaires de Lynn A. Grant, conservateur à l’University of Pennsylvania Museum of Archaeology and Anthropology.

The Nok Culture. Art in Nigeria 2 500 Years Ago

The Nok Culture. Art in Nigeria 2 500 Years Ago - (ANGLAIS)

Gert Chesi & Gerhard Merzeder
Prestel Verlag

Découvert en 1928 par des mineurs, l’art nok a sa place parmi les traditions les plus sophistiquées et les plus spectaculaires du continent africain. Superbement illustré, cet ouvrage est une passionnante introduction à l’une des cultures les plus anciennes et les plus énigmatiques. Connaissant les problèmes qui entourent les objets issus de fouilles, nous aurions aimé plus de transparence quant à la provenance de la centaine de terres cuites nok, sokoto et katsina illustrées ici... et, devant la richesse iconographique de certaines d’entre elles, une authentification indiscutable réalisée par CT scanner et non pas un simple test de thermoluminescence qui, comme on le sait, ne permet que d’établir l’ancienneté de la matière prélevée. En aucun cas la TL ne peut prouver que la forme actuelle de l’objet correspond à celle qu’il avait lors de la cuisson de la matière analysée. Curieusement, cette ambiguïté n’est pas levée dans l’ouvrage, comme on peut le lire page 142 : « Parmi les figures nok, katsina et sokoto que l’on peut voir aujourd’hui, les plus grandes et les plus complexes sont, dans de nombreux cas, des pastiches réalisés à l’aide de divers fragments authentiques (souvent sans rapport) combinés avec des matières de remplissage. Ces dernières sont fréquemment composées de matériaux authentiques de même ancienneté mélangés avec un liant ou un adhésif pour imiter la terre cuite originale. De cette façon, l’objet présente un aspect identique et pourrait encore passer avec succès un test de TL si le laboratoire n’examine pas les échantillons pour déceler la présence de liant ou d’adhésif. » Un peu plus loin, page 144, on peut lire encore : « Comme on a pu le voir précédemment, le test de TL seul n’est pas suffisant pour établir l’authenticité d’un objet tandis que le CT scanner offre la meilleure méthode d’évaluation globale de l’état des figures en terre cuite. » Plus surprenant encore, page 145, au chapitre consacré à l’authentification des terres cuites, on peut lire : « Mark Rasmussen [l’auteur du chapitre en question] n’a examiné ou évalué aucun des objets ou contenu publiés dans ce livre. D’autre part, aucune affiliation ou relation entre les auteurs, gouvernements, institutions ou sociétés commerciales référencés dans ce livre n’existent ou ne peuvent être invoquées. » of the overall object. Such as test does not provide reliable assurance that age result corresponds to the entire finished and fired sculpture illustrated. To its credit, the book addresses this shortcoming. On page 142, the text states, “Many of the larger and more elaborate Nok, Katsina, and Sokoto figures available today are pastiche objects constructed from authentic (often unrelated) fragments combined with various fill materials. This fill material frequently comprises age-appropriate/authentic material that has been ground up and mixed with binders/adhesives in an attempt to simulate the original terra cotta. The rational for using ground up authentic material is that it will create a similar look and may still pass a TL test if the laboratory does not screen the samples for binders/adhesives.” A little further on, on page 144, the authors continue on the subject. “...TL testing alone is not adequate to establish the authenticity of objects, whereas CT currently offers the best method to fully evaluate the condition of terracotta figures.” This is an interesting volume but one can but wish that the authors had taken a page from their own book and provided CT imagery along with the TL dates provided for each object.

Toi Ora. Ancestral Maori Treasures

Toi Ora. Ancestral Maori Treasures - (ANGLAIS)

Arapata Hakiwai, Huhana Smith
Te Papa Press

Toi Ora présente plus de cent vingt superbes illustrations de taonga (trésors) maori issus de la collection du Te Papa Tongarewa de Wellington en Nouvelle-Zélande. Cet ouvrage offre un nouveau regard sur une magnifique sélection d'oeuvres qui comprend d'importantes sculptures, des objets cérémoniels, des armes traditionnelles, des ornements et des costumes. Dans une mise en page dynamique et efficace, les pièces sont présentées sous leur plus bel angle. Les techniques employées pour leur réalisation sont largement décrites tout comme leur signification au sein des sociétés traditionnelles autochtones. Toi Ora présente ces artefacts comme des trésors vivants, ayant été transmis de génération en génération, gardiens dépositaires des histoires et de la mauri (force vitale) de ceux qui les créèrent, les utilisèrent et continuent à les apprécier.