Livres: Filtrer par types
Catalogues
Guides
Livres
CD's
DVD's
*Décocher les types à exclure
Livres: Filtrer par thèmes
Antiquités
Archéologie
Art aborigène
Art africain
Art amérindien
Art asiatique
Art du sud-est asiatique
Art esquimau
Art indonésien
Art océanien
Art précolombien
Art tribal
*Décocher les thèmes à exclure
Livres: Filtrer par langues
Français
Anglais
Autre
*Décocher les types à exclure
Livres: Filtrer par mot-clé
*Entrer votre mot-clé ci-dessus

Tous les livres couverts

Tous (332)
A la une (8)
Filtrer par...
  • Type
  • .
  • Thème
  • .
  • Langue
  • .
  • Mot-clé
Marionnettes du Mali

Marionnettes du Mali - (FRANÇAIS)

Amaelle Favreau
Au Fil du Fleuve/Gourcuff Gradenigo

Ce catalogue accompagne l’exposition qui se tient à Montreuil jusqu’au 15 février 2008, consacrée à un aspect méconnu du patrimoine culturel malien : la tradition du théâtre de marionnettes. Au Mali, le théâtre de marionnettes sogobó est l’héritier direct d’une coutume qui se perpétue depuis plus de six cents ans. Exprimant à la fois la permanence des valeurs traditionnelles tout en promenant un regard ouvert sur le monde contemporain, il témoigne de la vitalité d’une création artistique sans cesse renouvelée. Dans les villages de la brousse, les danses de masques-marionnettes telles qu’elles se pratiquent encore aujourd’hui n’ont rien perdu de leur authenticité et de leur spontanéité originelles, comme en témoignent ici ces personnages et ces animaux richement colorés.

Masques de l’Himalaya

Masques de l’Himalaya - (FRANÇAIS)

Mireille Hellfer & Lubomira Palikarska & Jean Christophe and Yvon Kovacs & François Pannier
Findakly

Abondamment illustrés, ces trois catalogues ont été publiés pour faire le point sur les connaissances actuelles, à l’occasion de l’exposition Masques et arts tribaux de l’Himalaya, organisée par la galerie Le Toit du Monde, à Paris, l’hiver dernier, à la mairie du 6e arrondissement. Le premier de ces trois ouvrages offre un large panorama de cette production. Le deuxième catalogue est consacré aux ghurras, des objets sculptés par les bergers qui les utilisent pour maintenir à la verticale le baratton pour la fabrication du lait. L’auteur, Pascale Dollfus, présente et décrypte ces ghurras, particulièrement élaborés et riches en symboles sculptés, en s’appuyant sur une abondante documentation. Le troisième volume est dédié au chamanisme qui se manifeste, au Népal, sous des formes très diverses et complexes. L’ensemble des pièces reproduites ici représente une large panoplie des divers objets rituels des chamans.

Masques miniatures de Côte d’Ivoire, de Guinée et du Liberia

Masques miniatures de Côte d’Ivoire, de Guinée et du Liberia - (FRANÇAIS)

Jean Vivier
Jean Vivier Éditions

Après Une passion pour l’art africain (2005, Joël Cuénot Éditeur) présentant la collection constituée par Marie- France et Jean Vivier, ce dernier signe un nouvel opus qui ne manquera pas de séduire les amateurs. Consacré à un corpus de qualité de cent un masques miniatures de Côte d’Ivoire et du Liberia très variés dans leurs formes, l’ouvrage vient combler un manque dans la littérature spécialisée sans pour autant prétendre faire le tour du sujet abordé. En effet, Masques miniatures n’a rien d’un livre savant. Au fil des pages, c’est la sensibilité, la curiosité et l’oeil du collectionneur qui s’expriment, notamment à travers l’importance accordée aux photographies des objets prises par Vivier lui-même. Après une introduction révélant les motivations de l’auteur et offrant une intéressante synthèse sur l’état de la question, une série de planches invite à observer les objets suivant des jeux d’échelle ou bien à en admirer des détails tels que les yeux ou les patines. En définitive, ce livre est tout autant un bel exercice de style éditorial qu’un hommage au génie des créateurs des masquettes à l’honneur.

Master Weavers of the Altiplano: The Ancestral Artistry of Highland Women

Master Weavers of the Altiplano: The Ancestral Artistry of Highland Women - (ANGLAIS)

Robert Magregor Duff
La Paz Publications

Dans le milieu des années 1970, Bradly Cross passa trois ans en Colombie comme volontaire du projet humanitaire Peace Corps. Ce séjour marqua le début de son engagement auprès de l’Amérique du Sud, aussi bien dans le cadre de ses activités professionnelles qu’en tant que collectionneur d’art. Ce livre documente de nombreux textiles remarquables issus de sa vaste collection, tous originaires des hauts plateaux des Andes. Ces textiles faits entre le XVe et le XXe siècle étaient principalement utilisés en guise de vêtements amples, mais ils jouaient également d’autres rôles. D’abord comme objets de famille permettant de conserver des liens avec les ancêtres, mais aussi comme oeuvres visuelles saisissantes proches de l’art minimaliste, où des bandes et des motifs insérés d’une apparente simplicité contrastent avec un fond subtilement bigarré, à tel point que beaucoup associent ces oeuvres à l’expressionnisme abstrait. Les images des textiles, réalisées au scanner 10 x 15, sont contrebalancées par le travail photographique de Cross lui-même, comprenant plus de cinquante diapositives Kodachrome résumant quarante ans de vie andine. Le texte de Robert Duff, l’un des principaux marchands de textiles du genre, est à la fois divertissant et pédagogique. Cet ouvrage est une excellente et nécessaire contribution à un domaine trop souvent ignoré par les maisons d’édition.

Masters of the Americas In Praise of the Pre-Columbian Artists of the Dora and Paul Janssen Collection

Masters of the Americas In Praise of the Pre-Columbian Artists of the Dora and Paul Janssen Collection - (ANGLAIS)

E. P. Benson & G. Griffin & F. Kent Reilly III & G. Le Fort & J. M. D. Pohl & S. Purini & D. Reents-Budet & F. Rochaix.
5 Continents/Fonds Mercator

Les remarquables trésors de l’art précolombien rassemblés par un collectionneur privé sont révélés dans cette publication richement illustrée, accompagnés par les commentaires des meilleurs spécialistes de ces civilisations (voir l’article consacré à l’exposition de cette collection dans nos pages). Des origines à la conquête, les artistes préhispaniques ont excellé dans le travail de la pierre, de la terre cuite, du textile et de la plume ou de l’orfèvrerie offrant, suivant les régions, une variété inouie de styles, de techniques et d’inspiration. Source de découvertes et de plaisir, cet ouvrage nous dévoile non seulement les grandes civilisations olmèque, aztèque, maya et inca, mais également les oeuvres de cultures moins connues du grand public.

Maternités aus dem Pays Lobi

Maternités aus dem Pays Lobi - (FRANÇAIS / ANGLAIS / Allemand)

Petra et Stephan Herkenhoff
Osnabrück

Aux origines de cet ouvrage, selon le couple Herkenhoff, un constat : la faible représentation des maternités Lobi dans les musées d’arts extraeuropéens. Pour y pallier, nous est proposé cet ouvrage qui rassemble une centaine de statuettes issues de collections privées et qui révèlent la diversité du style et de l’iconographie de ces représentations totémiques. La mère et l’enfant, thématique tant de fois visitée et présente dans l’art de maintes ethnies africaines, est traitée chez les Lobi comme une sorte de dualisme, d’inséparable liaison. L’attache de l’enfant à la mère est dans le matériau même ; sculptés ensemble dans un même bloc, ils sont unis, inséparables. Les auteurs choisissent de nous présenter ce corpus en niveaux de gris : cette exploitation des sculptures permet la mise en lumière des reliefs, de la sensibilité, du toucher, du rendu de ces mères et leurs enfants, tout en faisant écho aux photographies en noir et blanc des populations Lobi présentées en première partie.

Maternity. Mother and Children in the Arts of Africa

Maternity. Mother and Children in the Arts of Africa - (FRANÇAIS / ANGLAIS)

Herbert M. Cole
Mercatorfonds

Cet ouvrage est le résultat d’une vie de fascination pour le thème de la mère à l’enfant dans les arts d’Afrique. L’auteur, Herbert M. Cole, professeur émérite d’histoire de l’art à la University of California (Santa Barbara) y livre le résultat de longues années de recherche : une analyse particulièrement pointue de la notion de maternité - et sa concrétisation visuelle sous la forme d’une représentation de mère à l’enfant - depuis une perspective biologique (fertilité) mais aussi sociale (pratiques rituelles et expression du pouvoir). Servi par une iconographie de choix mettant à l’honneur des pièces issues de collections muséales et privées, ce livre dresse un panorama représentatif de la diversité tout comme de la sensibilité avec laquelle ce thème a été largement décliné à travers le continent sur toutes sortes de supports (statuettes rituelles, sièges, éléments architecturaux, sceptres royaux, etc.) et dans des styles des plus variés.

Maya-Textilien aus Guatemala “Kleider für die Seele”

Maya-Textilien aus Guatemala “Kleider für die Seele” - (Allemand)

Gitta Hassler et al.
Völkerkundemuseum

Un panorama des textiles mayas du Guatemala doublé d’une agréable introduction sur le sujet. Petit bémol : l’ouvrage n’a pas encore été traduit et n’est actuellement disponible qu’en allemand. La présentation illustrée des divers éléments du vêtement masculin et féminin est suivie d’une étude de la collection du musée d’Ethnologie de Zurich, agrémentée d’un rappel des conditions de sa création et de l’acquisition des pièces. Nombre d’entre elles ont été rassemblées sur plusieurs décennies au fil des voyages d’Otto Stoll et de deux enseignants. L’ouvrage étudie les variantes régionales à l’aide de cartes et d’informations détaillées. Il couvre un vaste champ historique, de la période pré-hispanique à l’époque coloniale et au-delà, jusqu’à l’émergence d’une nation post-hispanique. Le dernier chapitre aborde les aspects techniques de la production textile maya. Très bien conçu, somptueusement illustré et rédigé dans un langage clair, cet ouvrage enrichit la littérature sur le sujet.

Médusa en Afrique. La sculpture de l'enchantement

Médusa en Afrique. La sculpture de l'enchantement - (FRANÇAIS)

Boris Wastiau
5 Continents

Boris Wastiau, conservateur des départements Afrique et Amériques du MEG, propose dans ce catalogue accompagnant l'exposition éponyme qui se tient jusqu'au 30 décembre 2009 au MEG une initiation à l'art africain placée sous le signe de la fascination, de l'enchantement, du spectaculaire. L'ouvrage s'ouvre sur le rappel du mythe de Persée et Médusa, replaçant le masque africain sous le signe de son aspect médusant et de l'issue fatale à laquelle peut conduire parfois sa simple vue, avant de passer en revue les éléments constitutifs de la sculpture, les matières et les couleurs, et de se pencher sur le symbolisme, la représentation du corps humain, des animaux et des chimères et finalement, les usages rituels. La sculpture africaine étant un « outil » conçu pour agir sur le monde et les personnes qui l'environnent, elle dispose d'un rôle de médiateur des relations sociales ; l'exposition tout comme le catalogue, dans la lignée des réflexions de l'anthropologue Alfred Gell, interrogent la manière dont, abstraites de leur lieu et de leur fonction d'origine par une installation muséale, ces sculptures conservent ce rôle. Ils invitent à une réflexion sur la nature et l'usage de ces sculptures, dans leur contexte d'origine et dans nos musées, dont les scénographies sont également des pratiques sociales, qui visent à avoir un effet sur les visiteurs, et relèvent de la « technologie de l'enchantement ».

Micromonumentalité, l’éloge du minuscule dans l’art africain

Micromonumentalité, l’éloge du minuscule dans l’art africain - (FRANÇAIS / ANGLAIS)

Bérénice Geoffroy-Schneiter, introduction by Pierluigi Peroni
5 Continents Editions

Combien de fois n’avons-nous pas été surpris en constatant la petite taille d’un objet africain que nous avions imaginé immense après l’avoir contemplé en photographie dans un livre ou un catalogue d’exposition ? Quiconque tournera les pages de ce beau livre édité par 5 Continents Éditions ressentira cet étonnement à chaque page. Illustrées par de belles photographies, dont beaucoup sont des agrandissements, réalisées par Francesco Paschì, les pièces à l’honneur dans cet ouvrage tiennent portant dans une poche. Elles font parties de la collection de micro-objets constituée par Pierluigi Peroni, dont la sensibilité pour les petites formes n’a d’égale que sa passion pour l’Afrique et ses arts. Loin de s’installer dans l’équivoque « grand ou petit ? », ce livre revendique pleinement la force du minuscule, prouvant que l’importance d’un objet ne tient pas à ses dimensions, mais plutôt à l’harmonie des volumes et à l’articulation des formes ; autant de caractéristiques plastiques que possède le corpus illustré. Éminemment visuel, Micromonumentalité propose également, grâce à d’interessants textes signés Pierluigi Peroni et Bérénice Geoffroy-Scnheiter, une réflexion sur la passion de la collection, ainsi que sur les raisons qui ont poussé les créateurs de ces petits prodiges de raffinement à rester dans le domaine du «petit». Car, en Afrique, faire petit répond bien à une nécessité imposée par la dimension utilitaire de l’objet.