Livres: Filtrer par types
Catalogues
Guides
Livres
CD's
DVD's
*Décocher les types à exclure
Livres: Filtrer par thèmes
Antiquités
Archéologie
Art aborigène
Art africain
Art amérindien
Art asiatique
Art du sud-est asiatique
Art esquimau
Art indonésien
Art océanien
Art précolombien
Art tribal
*Décocher les thèmes à exclure
Livres: Filtrer par langues
Français
Anglais
Autre
*Décocher les types à exclure
Livres: Filtrer par mot-clé
*Entrer votre mot-clé ci-dessus

Tous les livres couverts

Tous (332)
A la une (8)
Filtrer par...
  • Type
  • .
  • Thème
  • .
  • Langue
  • .
  • Mot-clé
In The Shape of Tradition. Indigenous Art of The Northern Philippines

In The Shape of Tradition. Indigenous Art of The Northern Philippines - (ANGLAIS)

Eric Moltzau Anderson
C. Zwartenkot Art Books

Pour la première fois, un ouvrage de référence tente de dresser un guide complet de la tradition et des artefacts du nord des Philippines. Les populations vivant dans les lointaines régions montagneuses de Luzon, parmi lesquelles les Ifugao, Isneg, Itneg, Kalinga, Gaddang, Bon-toc, Kankanay, Ibaloy, llongot et Negrito, sont les derniers témoins de la culture philippine ancienne dont le mode de vie et les traditions sont demeurés intacts pendant une grande partie du XXe siècle. L'art de cette région est particulièrement fort et caractéristique, et cet ouvrage en offre une vision panoramique avec plus de cinq cents oeuvres illustrées. La plupart sont publiées pour la première fois et appartiennent aux plus importantes collections privées et publiques dont celles du Muséum Volkenkunde de Leiden, du Museo Nacional de Antropologia de Madrid, du Field Muséum of Natural History de Chicago, du Burke Muséum of Natural History and Culture de Seattle, du Muséum fur Vôlkerkunde de Vienne, du National Muséum of The Philippines de Manille, du Muséum fur Vôlkerkunde de Dresde et du musée du quai Branly de Paris. L'ouvrage est complété par une belle sélection de cartes postales anciennes de la collection des auteurs qui offrent un aperçu de la vie traditionnelle et des conséquences des contacts avec les cultures et les technologies étrangères. Un livre indispensable pour tous ceux qui s'intéressent à l'art des peuples d'Asie du Sud-Est.

Indiens d'Amazonie. Reminiscence d'un passé lointain

Indiens d'Amazonie. Reminiscence d'un passé lointain - (FRANÇAIS)

Rene Fuerst
5 Continents

Né en 1933, René Fuerst est un ethnologue suisse, spécialiste des Indiens d'Amazonie, qu'il fréquenta de 1955 à 1975. Ultime témoin d'une époque et d'une existence désormais révolues, il nous entraîne dans ses pas et ceux de Gerhard Baer, son compagnon de voyage, à la rencontre des Indiens du Haut-Xingu au Brésil. Cet ouvrage constitue un témoignage exceptionnel, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, sur une région grande comme dix fois la Suisse, le Mato Grosso, forêt dense, pratiquement inexplorée et peuplée d'Indiens hostiles à toute approche. Il revient également sur l'expédition Roncador-Xingu, les frères Villas Boas et le Parc indigène du Xingu. À la manière d'un carnet de voyage, s'appuyant sur les photographies qui composent l'ouvrage, l'auteur restitue les péripéties de cette exploration à deux, les lieux qu'ils ont visités et les gens qu'ils ont rencontrés. Les clichés rendent compte de son talent de photographe et nous offrent une foule de détails sur la vie quotidienne des Indiens. Cette histoire est l'aboutissement, à l'âge de vingt-deux ans seulement, d'une folle passion. Elle a donné lieu à un film documentaire intitulé Kapalo, Indiens du Haut-Xingu, primé en 1957, et une collecte d'objets, réalisée par Gerhard Baer, pour le compte du musée d'Ethnographie de Bâle.

Indonesian tribal Art

Indonesian tribal Art - (ANGLAIS)

Bruce Carpenter
Les éditions Didier-Millet

Description disponible sur la version anglaise du site. Le livre est disponible en anglais uniquement.

Indonesian Tribal Art. The Rodger Dashow Collection.

Indonesian Tribal Art. The Rodger Dashow Collection. - (ANGLAIS)

Bruce W. Carpenter, with contributions by Andrew Gurevich and Robert Walter
Éditions Didier Millet et Éditions du Pacifique

L’intérêt croissant ces dernières années pour les arts tribaux du sud-est asiatique, et notamment d’Indonésie, trouve son écho dans la parution de nombreux livres spécialisés. Indonesian Tribal Art se distingue par son approche holistique, cherchant à dégager ce qui unit ses productions artistiques dues à des peuples divers, ayant chacun ses traditions et ses mythes, et répartis sur un territoire très vaste et aux paysages variés. Outre les essais qui ouvrent le livre, le principal vecteur de la démarche de Bruce Carpenter est la deuxième partie du livre où sont présentées quelques quatre cent pièces de la collection de Rodger Dashow photographiées pour la plupart par Marc Assayag et accompagnées de notices explicatives qui en dévoilent le contexte d’usage et soulignent leurs spécificités formelles.

Inscribing Meaning: Writing
and Graphic Systems in African Art

Inscribing Meaning: Writing and Graphic Systems in African Art - (ANGLAIS)

C. Mullen Kreamer, M. Nooter Roberts, E. Harney, A. Purpura.
5 Continents/Smithsonian National Museum of African Art

De la collaboration entre le musée national d’Art africain du Smithsonian et le musée Fowler d’UCLA est née Inscribing Meaning: Writing and Graphic Systems in African Art. Cette exposition originale présentait quatre-ving-dix oeuvres d’art emblématiques que l’on retrouve dans ce passionnant catalogue. Il nous invite à un voyage à travers les systèmes d’écriture méconnus qui existent en Afrique depuis des millénaires. Le continent africain est un immense espace géographique et culturel qui vit naître les écritures les plus anciennes, comme les hiéroglyphes d’Égypte, les écritures éthiopiennes et l’écriture arabe à partir du VIIe siècle. L’écriture est la représentation visuelle du langage par un système de signes graphiques adoptés conventionnellement par une communauté de personnes. Chaque culture qui en a l’usage en réinvente les graphies, se les réapproprie selon ses mythes et ses langues, avec le besoin de fixer des messages et de consigner faits et pensées de façon durable. L’écriture fonde l’ordre social et politique et garantit le pouvoir de quelques-uns. En Afrique, elle participe de toute représentation visuelle. On la trouve sur de nombreux objets, quotidiens ou rituels — poteries et calebasses, textiles, sculptures et masques — ainsi que dans l’art contemporain. Illustrés par des objets aussi divers qu’un vase canope égyptien, une crosse de procession éthiopienne, un tissu royal du Ghana, un masque igbo, une tablette d’écriture coranique du Nigeria ou encore les oeuvres du peintre Wosene Worke Kosrof, les textes des nombreux auteurs ayant participé à cette exploration sont particulièrement instructifs.

Instruments de Musique du Monde

Instruments de Musique du Monde - (FRANÇAIS)

Lucie Rault
La Martinière

Présents dans la majorité des civilisations, les instruments de musique, considérés comme objets sacrés et médiateurs entre le monde des dieux et celui des hommes, constituent une voie d’accès privilégiée pour la connaissance des cultures qui les utilisent. Leur diversité structurelle, la richesse des sources sonores, la variété des techniques de jeu, le raffinement de leur fabrication, leur présence dans les rituels, les fonctions extra-musicales qu’ils exercent attestent de leurs pouvoirs symboliques et réels. Pour les décrire, les classifier et les cataloguer, on se réfère généralement au principe mécanique de la production du son et de la grille d’analyse élaborée par Sachs et von Hornbostel au début du XXe siècle, qui distingue quatre grandes familles instrumentales : les membranophones, les aérophones, les cordophones et les idiophones. À partir des collections du musée de l’Homme, l’auteur, ethnologue et musicienne, détaille les rapports étroits qui lient ces instruments à l’homme, à la nature, à la vie sociale et aux croyances, autant d’aspects qui varient en fonction des régions du monde et des cultures. Près de deux cent cinquante instruments, accompagnés de nombreux documents rares qui les mettent en scène, font de cette réédition (un livre de référence publié en 2000) une source documentaire passionnante.

Invention and Tradition:
The Art of Southeastern Nigeria

Invention and Tradition: The Art of Southeastern Nigeria - (ANGLAIS)

Herbert M. Cole
Prestel

Il s’agit d’un ouvrage absolument somptueux dévolu à des traditions artistiques rarement considérées comme telles, à savoir celles des Igbo, Isoko, Urhobo, Ijo, Ogoni, Ibibio/Oron/Eket, Ejaghan/Efut, Mbembe, Bokyi, Tiv, Idoma-Akweya et Igala. La plupart des objets abordés sont des sculptures et des masques, admirablement reproduits en grand format. Beaucoup sont des icônes du genre, tandis que d’autres sont moins connus (à raison, parfois), mais les photographies – essentiellement dues à Thomas Scheidt – rendent chaque pièce resplendissante et procurent un regard neuf sur ces traditions trop négligées. Le titre fait référence à une double focale au travers de laquelle ces objets doivent être vus : la notion familière de tradition dans l’art africain et celle un peu moins confortable d’innovation, un terme rarement positif sur le marché de l’art aujourd’hui. L’importance de ces deux notions est habilement abordée dans le texte, qui porte aussi bien sur l’esthétique, les qualités inventives, la signification et l’utilisation des objets. Les photos prises sur le terrain par l’auteur apportent une dimension supplémentaire. Ce livre met brillamment en valeur une niche spécifique de l’art africain et devrait venir compléter avec bonheur toute collection ou bibliothèque.

Invention and Tradition: The Art of Sontheastern Nigeria

Invention and Tradition: The Art of Sontheastern Nigeria - (ANGLAIS)

Herbert M. Cole & Dierk Dierking
Prestel

Ce livre met à l'honneur les traditions artistiques des groupes très divers qui peuplent le sud-est du Nigeria. Il se concentre avant tout sur la sculpture (masques et statues) en examinant des oeuvres, qui, pour la plupart, n'ont jamais été publiées, sous le double prisme de l'inventivité et de la tradition tout en s'appuyant sur de nombreuses photographies de terrain anciennes et récentes. Plus de cent cinquante oeuvres sont illustrées ici, datées du XIXeau XXe siècle. Elles révèlent d'étonnantes similarités et de profondes différences entre les traditions artistiques des Igbo, Isoko, Urhobo, Ijo, Ogoni, Ibibio, Oron, Eket, Eja-gham/Efut, Bokyi, Tiv, Idoma et Igala. L'emploi du réalisme, l'idéalisation ou l'abstraction des traits ainsi que les nuances dans le traitement des surfaces ou des détails et l'inventivité dans le rendu des traits du visage, ainsi que le contexte d'utilisation de ces oeuvres et leur signification sont parmi les thématiques étudiées de manière approfondie dans ce nouvel opus passionnant.

Jaraï. Art de guerre et de mort chez les montagnards d’Indochine

Jaraï. Art de guerre et de mort chez les montagnards d’Indochine - (FRANÇAIS)

Bertrand Goy & Jean-Yves Coué
Indes Savantes

Cet ouvrage traite de l’art des minorités ethniques de la péninsule Indochinoise, du plateau laotien des Boloven à la région de Djiring (Di Linh), au Sud-Vietnam, en passant par la province du Ratanakiri au Cambodge. Les auteurs ont fait le choix d’aborder les statues funéraires et les instruments de guerre des Jaraï, Radé, Bhanar, Mnong ou Katu à travers le regard des pionniers français qui ont découvert les Hauts Plateaux dès la fin du XIXe siècle. Ces observateurs — missionnaires, explorateurs, militaires, administrateurs — ont montré un réel intérêt envers ces populations qu’ils désignaient sous le terme générique de Moï. Leurs témoignages et leurs photographies présentent l’avantage de décrire des cérémonies ancestrales — tels l’abandon de la tombe ou le sacrifice du buffle et les oeuvres d’art qui y sont associées — à une époque où elles n’avaient pas encore été dénaturées par la colonisation. De superbes photographies, en particulier de Jean- Pierre Guyonnaud, nous dévoilent ces statues qui ont pu parvenir jusqu’à nous malgré l’oeuvre dévastatrice de la nature à laquelle elles furent abandonnées. Ces sculptures érodées témoignent de l’ancienneté des « Proto- Indochinois » en qui Georges Condominas voit les premiers habitants de la péninsule, de même que certaines de leurs armes nous ramènent au temps du combat des Cham contre les Khmer au XIIIe siècle et aux tambours en bronze de Dông-Son, il y a 2 500 ans.

Jean Malaurie, un Homme Singulier

Jean Malaurie, un Homme Singulier - (FRANÇAIS)

Jan Borm
éditions du Chêne

Cet ouvrage rend hommage à Jean Malaurie, anthropogéographe, penseur et homme d’action. Il permet de découvrir l’itinéraire “initiatique” de cet homme d’exception dont le nom demeurera à jamais attaché au Grand Nord et à ses peuples. Pas à pas, Jan Borm - maître de conférence en littérature anglo-saxonne - nous conduit sur les traces de cet homme singulier, du désert du Hoggar au Groenland, du monde des premiers temps de la genèse - qu’il étudia en tant que paléoanthropologue - au chamanisme des Inuit. Jean Malaurie a dirigé trente missions solitaires du Groenland au Canada, du détroit de Béring à la Sibérie nord-orientale, avant de fonder l’Académie polaire d’État de Saint-Pétersbourg et de s’engager dans la formation des élites autochtones de la Sibérie de demain. Un livre indispensable pour comprendre l’un des grands penseurs de notre temps, fondateur de l’incontournable collection Terre Humaine.